3.8 Promotion de la santé


Les moyens de lutte décris dans ce chapitre s’accompagnent à différents niveaux d’activités de promotion de la santé.

3.8.1 Population cible

– Patients et accompagnants dans les centres de traitement du choléra
et/ou
– Population générale urbaine et rurale. Parmi la population générale, des sous-populations peuvent être ciblées en fonction du contexte : activité associée à un risque accru de transmission (vendeurs d’eau, de plats cuisinés dans la rue), activité favorisant la détection précoce des cas (guérisseurs, p.ex., qui sont souvent le premiers recours pour les malades), etc.

3.8.2 Moyens

Les média de masse utilisés par les autorités du pays (radio, télévision, presse, affichage urbain, SMS) ne touchent pas l’ensemble des populations (p.ex. les populations défavorisées des zones rurales et les citadins pauvres). D’autres moyens doivent être envisagés comme les présentations/discussions en assemblée de village ou quartier, conduites par des équipes mobiles dédiées à la promotion de la santé, parlant la langue locale ou par des personnes pouvant relayer les informations et influencer les pratiques parmi les autorités locales, chefs religieux ou coutumiers, associations, agents de santé communautaires, enseignants, etc. Des équipes mobiles peuvent aussi faire des visites à domicile ou se rendre sur les points d’eau potable, dans les écoles, les marchés, etc.
Tous les moyens adaptés au contexte peuvent être utilisés pour atteindre la population.
Toute distribution de produits y compris de savon est une opportunité de faire de la promotion de la santé.

3.8.3 Messages

Les messages clés doivent être spécifiquement centrés sur le choléra et l’épidémie en cours. Ils doivent être simples, compréhensibles et consistants.
La population doit au minimum connaître :
– Les signes de la maladie
– La conduite à tenir en cas de diarrhée aqueuse
– Les moyens de prévention individuels
– Les mesures prises face à l’épidémie (localisation des CTC, PRO, points d’eau potable, etc.).
Se référer à l’Annexe 4 pour le contenu de l’information de base destinée au public.

Se limiter aux messages fondamentaux. Il arrive toutefois que des informations ou discussions supplémentaires soient nécessaires, p.ex., en cas de vaccination de masse contre le choléra ou de distribution organisée ou de problème spécifique au contexte (p.ex. rumeurs, rejet par la population d’un CTC).

3.8.4 Démonstrations

Toute distribution de produits présentant un risque pour la santé s’il est mal utilisé (p.ex. SRO, tout produit de désinfection de l’eau) doit s’accompagner d’une démonstration pour s’assurer de la bonne utilisation du produit.