4.8 Stratégies pour la promotion de la santé

4.8.1 Considérations générales

Les activités de promotion de la santé font partie des actions à mettre en œuvre pour contrôler une épidémie. Comme pour les autres interventions, elles s’adressent aux personnes directement affectées par le choléra ou directement exposées.

Les messages essentiels dans le cadre du contrôle d’une épidémie sont présentés dans la Section 3.8.3 et l’Annexe 4. La forme et les canaux de communication dépendent principalement du milieu (zone endémique ou non ; urbaine ou rurale, etc.) et des caractéristiques socioculturelles des populations (langue, habitudes, croyances, niveau d’éducation, etc.).

Les conditions de vie des ménages doivent être prises en compte lors de la mise en œuvre d’activités de promotion de la santé. En termes de prévention, l’accès à l’eau potable et à l’hygiène reste une priorité. Les activités de promotion de la santé viennent compléter ces interventions mais ne les remplacent pas. Des distributions sont à organiser chaque fois que nécessaire.

Les activités de promotion de la santé sont maintenues pendant toute la durée de l’épidémie. La stratégie, la cible et/ou les messages peuvent changer en fonction de l’évolution de l’épidémie ou si l’adhésion aux messages ou l’impact des activités n’est pas satisfaisant.

4.8.2 Promotion de la santé dans les structures de traitement

Des activités de promotion de la santé sont menées dans les structures de traitement du choléra pour les patients et les accompagnants. Elles sont le plus souvent réalisées par une personne ou équipe dédiée au sein des grandes structures et par le personnel soignant au sein des petites structures.
Tous les patients et accompagnants des CTC, UTC ou PRO doivent recevoir avant leur sortie des informations sur la façon de gérer la diarrhée à domicile, utiliser les SRO et éviter de nouveaux cas dans la famille. Quelques sachets de SRO doivent être fournis à la sortie du patient ainsi que du savon, de manière à ce que le patient ait les moyens de suivre les conseils qui lui sont donnés.
Si des kits d’hygiène pour les ménages sont remis à une personne de l’entourage à l’admission du patient (Section 3.4.4), la dotation doit aussi s’accompagner d’explications.

4.8.3 Promotion de la santé dans la population

Des activités de promotion de la santé sont également menées en dehors des structures de traitement du choléra par l’intermédiaire de sensibilisateurs, coordonnés par un responsable de la promotion de la santé (Annexe 20). En plus de leur activité de routine visant à prévenir la maladie et les décès dus au choléra, ces équipes interviennent lorsque sont menées des activités spécifiques telles que distributions (de savon dans les quartiers ou villages p.ex.), campagne de vaccination de masse, etc.
Dans les zones rurales où les populations sont dispersées, les moyens de prévention et de traitement centralisés (p.ex. distribution publique d’eau potable, structures de traitement du choléra) peuvent être difficiles ou impossibles à déployer à court ou long terme. La gestion communautaire ou familiale des moyens de prévention et de traitement peut être la meilleure, si ce n’est la seule, stratégie à envisager. Dans ce contexte, les messages essentiels de prévention de la maladie et de gestion des cas sont accompagnés d’explications et de démonstrations sur les moyens à utiliser : traitement de l’eau au domicile avec ou sans ressources complémentaires (c.-à-d. désinfection avec des comprimés de chlore ou ébullition de l’eau) et en l’absence de centre de traitement, utilisation, préparation, conservation des SRO distribués.