5.6 Instructions pour le retour à domicile


Ces instructions doivent être données à tous les patients sortants, indépendamment du temps qu’ils ont passé dans la structure de traitement et quel que soit le niveau de la structure où ils ont été pris en charge (CTC, UTC, PRO).

5.6.1 Traitement

Le but du traitement à domicile est d’éviter la déshydratation et la dénutrition. Le traitement consiste donc à donner au patient à boire de la SRO et à manger.

Solution de réhydratation orale

– Expliquer que la SRO sert à remplacer les liquides perdus à cause de la diarrhée.
La SRO n’arrête pas la diarrhée (ce qui peut être vu comme un échec du traitement, voire une cause de prolongation de la diarrhée). Insister sur le fait que la SRO doit être donnée tant que la diarrhée persiste.
– Montrer comment préparer la SRO, quand la prendre et en quelle quantité.

Tableau 5.6 – Quantité de SRO après chaque selle liquide

AgeQuantité de SRO à administrer
Moins de 2 ans50 à 100 ml (10 à 20 c. à c.) après chaque selle
2 à 10 ans100 à 200 ml (½ verre à 1 verre) après chaque selle
Plus de 10 ansAu moins 200 à 250 ml (minimum 1 verre) après chaque selle

– Les sels de réhydratation orale OMS/UNICEF sont conditionnés en sachet de poudre à dissoudre dans 1 litre d’eau. Dans certains pays, les sachets de SRO sont conçus pour un volume inférieur à un litre. Se conformer aux instructions du fabricant.
– Indiquer que le patient peut boire plus de SRO que ce qui est prescrit, qu’il ne faut pas le limiter s’il a soif.
– Des vomissements peuvent survenir si la SRO est administrée trop rapidement. Montrer comment administrer la SRO à un enfant pour éviter les vomissements et que faire en cas de vomissement (Section 5.4.3).
– Une fois préparée, la SRO se conserve au maximum 24 heures dans un récipient couvert. Au-delà de cette période, préparer une nouvelle solution.

Alimentation

Poursuivre une alimentation normale à volonté (aucune restriction). Chez l’enfant allaité, augmenter la fréquence des tétées. Le lait maternel ne remplace pas la SRO. La SRO doit être donnée entre les tétées.

Sulfate de zinc

– Expliquer comment donner le sulfate de zinc, faire la démonstration :
• Mettre un ½ ou 1 comprimé (selon l’âge) dans une cuillère à café. Ajouter un peu d’eau ou de SRO pour le dissoudre et donner le contenu de la cuillère à l’enfant.
• Les comprimés peuvent être mâchés chez les enfants plus grands.
– Les comprimés sont pris une fois par jour jusqu’à ce que le blister soit terminé, même si la diarrhée s’est arrêtée entre temps.

5.6.2 Surveillance

Indiquer au patient ou à la personne qui le soigne les signes de déshydratation ou d’échec du traitement qui doivent amener à consulter très rapidement :
– Refus de boire
– Vomissements répétés empêchant de boire ou retenir la SRO
– Aggravation de la diarrhée avec signes de déshydratation :
• Bouche sèche, soif intense ;
• Apparition récente d’un enfoncement des yeux ;
• Changement de comportement : patient/enfant agité (pleurs inconsolables, geignements) ou au contraire somnolent et difficile à réveiller.

5.6.3 Autres conseils

– Emmener rapidement au centre de traitement les proches présentant les mêmes symptômes.
– Donner des conseils d’hygiène concernant le lavage des mains, l’utilisation d’eau propre, la préparation des aliments, etc.

5.6.4 Aspects pratiques

Préparation d’un litre de SRO

1. Se laver les mains à l’eau et au savon.
2. Verser la totalité du sachet de SRO dans un récipient propre (saladier ou pot).
3. Doser 1 litre d’eau propre.
4. Verser l’eau dans le récipient.
5. Mélanger jusqu’à dissolution complète des sels.

Nombre de sachets de SRO

Donner des sachets de SRO en quantité suffisante pour 2 jours de traitement. Selon l’âge, 1 ou 2 sachets de SRO par jour et par patient sont suffisants. Il est toutefois préférable d’ajouter 2 sachets supplémentaires pour faire face à des pertes éventuelles de produit ou débuter le traitement d’un nouveau cas de diarrhée dans la famille si le patient habite loin d’un centre de traitement.

Mesure du volume de dilution

Les patients ne savent pas toujours ce que représente un volume d’un litre, il est fréquent que les sels de réhydratation orale soient sur- ou sous- dilués. S’assurer que les familles ont les moyens de mesurer un litre d’eau pour préparer la SRO à domicile.
Par exemple :
Montrer sur une bouteille d’une boisson répandue localement à quoi correspond un volume de un litre
ou
– Donner une bouteille de 1 litre en même temps que les sachets de SRO
ou
– Fournir une mesure (p.ex. une tasse de 250 ml ou 500 ml), en indiquant qu’un sachet est à dissoudre dans 4 tasses de 250 ml d’eau ou 2 tasses de 500 ml d’eau, etc.

Selon le contexte, les sachets de SRO et les blisters de zinc peuvent être accompagnés de brochures avec illustrations.