Annexe 3. Documents

3.1 Registre des cas de choléra

Toutes les structures de traitement du choléra (CTC, UTC, PRO) doivent tenir un registre des cas de choléra. Le registre inclus au minimum :

– Sur la couverture :
• Type et localisation de la structure (p.ex. CTC de Bel-o-kan)
• Date d’ouverture et de fermeture du registre (du jj/mm/aaaa au jj/mm/aaaa)

– Sur chaque page du registre :
• Numéro d’admission
• Identité du patient (nom, prénom, âge, sexe)
• Adresse ou lieu de résidence (quartier, village, etc.)
• Date (jj/mm/aaaa) d’entrée et de sortie (heure de sortie si le patient est resté quelques heures)
• Niveau de déshydratation à l’admission (sans/modérée/sévère)
• Mode de sortie (guérison/décès/transfert (indiquer la structure)/sortie sans avis médical)

Tous les patients hospitalisés ou gardés en observation ou traités en externe (c.-à-d. ayant reçu des sachets de SRO pour se traiter eux-mêmes à domicile) doivent être inscrits dans ce registre.
En cas d’erreur de diagnostic, un patient enregistré comme un cas de choléra n’est pas retiré du registre même s’il présente finalement une autre maladie sans rapport avec le choléra.

Selon le contexte ou les exigences du Ministère de la Santé, d’autres informations peuvent être ajoutées comme : durée de la maladie, grossesse en cours, vaccination antérieure contre le choléra, etc.

3.2 Fiche de suivi du patient

Une fiche individuelle de suivi doit être établie pour tout patient admis dans une structure de traitement du choléra. Elle comporte :

– Numéro d’admission

– Identité du patient : nom, prénom, âge, sexe, adresse

– Date d’admission

– Examen clinique à l’admission :
• Niveau de déshydratation à l’entrée (sans/modérée/sévère)
• Observations essentielles (poids si moins de 5 ans, grossesse, malnutrition aigüe connue, comorbidité)

– Prescriptions :
• Protocole de réhydratation à l’entrée (p.ex. 4 litres de SRO en 4 heures)
• Autres prescriptions (antibiotique, zinc, etc.)

– Surveillance :
• Observation clinique : conscience, pouls, etc. ; pression artérielle chez la femme enceinte
• Entrées (RL et/ou SRO) et sorties (selles, vomissements)

– Date et mode de sortie (guérison/décès/transfert/sortie sans avis médical)

– En cas de décès, cause probable du décès

La fiche doit être constamment visible (p.ex. accrochée au-dessus du patient) et doit accompagner le patient s’il change de secteur dans le CTC/UTC.

Les paramètres de surveillance et les traitements administrés sont notés au fur et à mesure.
Si plusieurs fiches sont utilisées pour un même patient, chaque fiche doit être identifiée au nom du patient et les fiches doivent être agrafées ensemble.
Les fiches des patients sortants sont récupérées chaque jour par le coordinateur et archivées lorsque les données sont compilées.

3.3 Registre des activités eau et assainissement

Les CTC et UTC doivent mettre en place un registre de suivi de la consommation d’eau potable, des contrôles de la qualité de l’eau, des actions et consommations liées à la production d’eau potable et de solutions chlorées.

Ce registre comporte :
– Quantité d’eau utilisée par jour en m3
– Contrôle du CRL de l’eau distribuée (2 fois par jour)
– Quantité de NaDCC ou d’hypochlorite de calcium utilisée pour traiter l’eau potable et préparer les solutions chlorées par jour
– Quantité de solutions chlorées (0,05%, 0,2%, 2%) préparées par jour
– Dates des inspections des réservoirs et du système de distribution (1 fois par mois)
– Dates et résultats des contrôles de qualité du chlore (Wata test®)

3.4 Fiches de stocks

Les CTC, UTC et PRO doivent avoir des fiches de stocks pour le matériel et les médicaments (une fiche par article) afin de passer les commandes et suivre les consommations.


Remarque : tous ces documents sont utilisés pour collecter des données à des fins de surveillance et d’évaluation (Chapitre 8).