1.1 Diagnostic de la grossesse

1.1.1 Signes et manifestations de la grossesse

La grossesse se manifeste d’abord par une aménorrhée1  associée, à partir de 7 à 8 semaines d’aménorrhée, à une augmentation progressive du volume de l'utérus.

Au cours du premier trimestre, des modifications mammaires (augmentation du volume des seins, tension mammaire, vascularisation, aréole bombante), une pollakiurie (besoin fréquent d'uriner) et des nausées/vomissements transitoires, sont fréquents.

A partir du deuxième trimestre, la mère perçoit les mouvements foetaux et ressent parfois des contractions utérines. Les bruits du coeur foetal peuvent être perçus.

Pour la chronologie des signes et manifestations selon le terme, se référer au Tableau 1.1.


Tableau 1.1 - Signes et manifestations de la grossesse selon le terme

1.1.2 Interrogatoire et examen clinique

Se référer à la Section 1.2.

1.1.3 Examens complémentaires

Test de grossesse

Ce test n'est pas indispensable en routine mais est toujours indiqué en cas de suspicion de grossesse extra-utérine ou pour un diagnostic précoce de grossesse en vue de son interruption.

Echographie

Cet examen n'est pas indispensable en routine.



Footnotes
Ref Notes
1

En cas d’aménorrhée (absence de règles) isolée, sans signes de grossesse associés, penser à éliminer d’autres causes : physiologique (allaitement), médicamenteuse (p.ex. contraceptifs, jusqu'à 3 mois après l’arrêt, antipsychotiques, corticoïdes), endocrinienne (p.ex. troubles thyroïdiens), psychologique, nutritinnelle, etc.