11.3 Consultations post-natales

11.3.1 Rythme des consultations post-natales

Deux consultations post-natales, pour la mère et l’enfant, doivent être proposées dans les 6 semaines qui suivent l’accouchement :
– la première dans les 8 jours, en particulier pour toutes les femmes ayant accouché à domicile. Pour les patientes ayant accouché dans une structure de santé et y ayant séjourné plus de 24 heures, la visite de sortie de la mère et de l’enfant est considérée comme la première consultation post-natale.
ET
– la deuxième dans les 4 à 6 semaines, pour toutes les patientes. Si l’enfant pèse moins de 2000 g, une consultation hebdomadaire est recommandée le premier mois, puis à 6 semaines.

Les consultations post-natales sont habituellement assurées par la maternité.

11.3.2 Chez la mère

– Prendre les constantes : pouls, pression artérielle, température, fréquence respiratoire.

– Apprécier l'involution utérine.

– Evaluer la cicatrisation cutanée en cas de césarienne.

– Examiner la vulve et le périnée : rechercher une déchirure, évaluer la cicatrisation d'une épisiotomie ou d'une plaie suturée, l'aspect des pertes vaginales.

– Interroger sur les mictions et le transit. En cas de pertes d’urines, rechercher une fistule (Chapitre 7, Section 7.2.5).

– Vérifier l'absence de lésions mammaires.

– Rechercher des signes d’anémie. En l'absence d'anémie clinique, supplémenter en fer + acide folique pendant 3 mois (Chapitre 1, Section 1.2.5). En cas d’anémie, se référer au Chapitre 4, Section 4.1.

– Faire un examen d'urine à la bandelette si présence de signes urinaires et/ou de fièvre et/ou d’hypertension artérielle.

– Proposer un test HIV si cela n’a pas été fait pendant la grossesse ou à l’accouchement.

– Apprécier l'interaction mère-enfant, l’état psychique.

– Informer sur la contraception (délai de retour à la fertilité, méthodes contraceptives disponibles, efficacité, bénéfices, contraintes, effets indésirables de chaque méthode) et prescrire une contraception si souhaitée (Section 11.5).

– Supplémenter en vitamine A (rétinol PO : 200 000 UI dose unique), seulement si cela n’a pas été fait à l’accouchement.

– Compléter la vaccination antitétanique si nécessaire.

– Donner informations et conseils (signes de danger, hygiène, allaitement, utilisation de moustiquaires imprégnées pour la mère et l’enfant).

11.3.3 Chez l'enfant

– Examen clinique :
• taille, poids. Un enfant à terme doit avoir repris son poids de naissance à Jour 10, les enfants de moins de 2500 g regagnent normalement leur poids de naissance à Jour 14 (sauf s’ils ont été malades) ;
• aspect du cordon ombilical ;
• présence/absence de signe de danger (Chapitre 10, Section 10.3.1) ;
• en cas de signes d’anémie (pâleur des conjonctives, paumes des mains, plantes des pieds), mesurer l’hémoglobine.
Normalement l’hémoglobine des enfants de moins de 2 mois et de moins de 2500 g à la naissance ne devrait pas être < 7 g/dl. Référer en unité de soins néonatals si l’hémoglobine est < 7 g/dl chez un enfant non malade et < 10 g/dl chez un enfant malade.

– Appliquer de la tétracycline ophtalmique (dans les 8 jours suivant la naissance) si cela n'a pas été fait à la naissance (Chapitre 10, Section 10.1.7).

– Administrer de la vitamine K1 si cela n'a pas été fait à la naissance (Chapitre 10, Section 10.1.7). Le rattrapage peut être réalisé jusqu’à l’âge de 3 mois.

– Alimentation : évaluation de l’allaitement (Annexe 3).

– Vaccination :
Normalement les vaccinations (Hépatite B Dose 0, BCG, Polio Dose 0) ont été réalisées à la naissance. Elles sont ensuite poursuivies à 6, 10 et 14 semaines (Doses 1, 2 et 3 Polio et vaccin pentavalent contenant l’Hépatite B). Se conformer aux recommandations du Programme Elargi de Vaccination.
Si l’enfant n’a pas reçu ses vaccins à la naissance :
• Hépatite B : la Dose 0 du vaccin peut encore être administrée mais plus elle est administrée tard, moins la prévention de la transmission mère-enfant est efficace.
• Polio et BCG : administrer la Dose 0 du vaccin Polio et le BCG.

11.3.4 Fiche de suivi post-natal

Etablir une fiche individuelle où sont reportées les informations utiles au suivi du postpartum (Annexe 6).