7.1 Travail prolongé


Période de dilatation ou d'expulsion se prolongeant exagérément. On ne parle de travail prolongé qu'à partir de 4 cm de dilatation et 3 contractions par 10 minutes. Avant, il s'agit le plus souvent d'un « faux travail » (c.-à-d. d’une phase de latence prolongée).

Un travail prolongé peut être dû à une disproportion foeto-pelvienne (dystocie mécanique) et/ou à une insuffisance de contractions (dystocie dynamique).

Les risques majeurs du travail prolongé sont l'obstruction du travail (Section 7.2) et la souffrance foetale.

7.1.1 Diagnostic

– Lenteur de dilatation du col (rythme de dilatation inférieur à 1 cm/heure pendant la phase active) ;
ou
– Absence d'engagement du foetus à dilatation complète après plus d’une heure chez une multipare et plus de 2 heures chez une primipare ;
ou
– Expulsion (temps entre début des efforts expulsifs à dilatation complète et la naissance) supérieure à 30 minutes chez une multipare et à une heure chez une primipare.

7.1.2 Conduite à tenir

Pour les conduites à tenir, se référer aux algorithmes ci-dessous.
Pour la surveillance générale des patientes, se référer au Chapitre 5, Section 5.1.4.

Remarques :

– L’oxytocine est contre-indiquée en cas de disproportion foeto-pelvienne franche (risque de rupture utérine).

– En cas de souffrance foetale (ralentissement prolongé du rythme cardiaque inférieur à 100 battements/minute après une contraction utérine, se répétant après chaque contraction), si le foetus est viable :

• A dilatation complète sur présentation engagée : extraction instrumentale (Chapitre 5, Section 5.6) ;

• Avant dilatation complète ou à dilatation complète sur une présentation non engagée : envisager la césarienne plus rapidement qu'indiquée dans les algorithmes mais le contexte doit être pris en compte pour décider d’une césarienne d’indication foetale exclusive (Chapitre 6, Section 6.4).

Dans les deux cas, ne pas utiliser ou arrêter l'oxytocine.

– Si l'enfant est mort, éviter la césarienne autant que possible. Se permettre des délais plus importants pour la dilatation et l'engagement. Envisager une embryotomie (Chapitre 9, Section 9.7).


Conduite à tenir en cas de lenteur de dilatation du col
Franchissement de la ligne d'action sur le partogramme ou plus de 4 heures à la même dilatation

Pour les autres présentations : siège (Chapitre 6, Section 6.1), transversale ou de l'épaule (Section 7.6), face (Section 7.9), front (Section 7.10).


Conduite à tenir en cas de lenteur de progression du foetus à dilatation complète
Absence d'engagement après 1 heure (multipare) et 2 heures (primipare) et/ou pas d'expulsion malgré des efforts expulsifs corrects après 30 minutes (multipare) et 1 heure (primipare)

Pour les autres présentations :
Siège : césarienne ou exceptionnellement manoeuvre (ne pas tenter de manoeuvre sur unsiège non engagé) ;
Epaule, face en mento-sacré, front : césarienne.