7.10 Présentation du front


La présentation du front constitue une disproportion foeto-pelvienne absolue avec accouchement impossible par voie vaginale (sauf en cas de prématurité ou très petit poids de naissance).

C'est une urgence obstétricale car il y a obstruction du travail, risque de rupture utérine et de souffrance foetale.

7.10.1 Diagnostic

– Tête haute, « coup de hache » comme dans la face, mais moins marqué.

– Au toucher vaginal, on sent le front, les orbites, la grande fontanelle et parfois les yeux et la racine du nez (Figures 7.9). Mais on ne sent :
• ni le menton (ce n'est pas une présentation de la face),
• ni la petite fontanelle (ce n'est une présentation du sommet).

Figures 7.9 - Présentation du front


Une présentation mobile peut ultérieurement se fléchir. Le diagnostic de présentation du front n'est donc posé qu'après rupture des membranes et début d'engagement de la tête sur une présentation fixée. Certaines présentations du front vont parfois se transformer en sommet ou plus rarement en face.

Au cours de l'accouchement, la présentation tarde à descendre : l'évolution se fait vers l'enclavement du front.

7.10.2 Conduite à tenir

Si le foetus est vivant

– Réaliser une césarienne. Lors de la césarienne, un assistant doit être prêt à désenclaver la tête vers le haut par un toucher vaginal.

– En dernier recours, si la césarienne est impossible, tenter deux manoeuvres :
• Transformer le front en face : en dehors d'une contraction, passer les doigts au travers du col et tenter de défléchir la tête (Figures 7.10).
• Tenter une version podalique par manoeuvre interne (Section 7.9).
Ces deux manoeuvres présentent un risque important de rupture utérine. Ventouse, forceps et symphysiotomie sont contre-indiqués.

Figures 7.10 - Manoeuvre de conversion du front en une face

Si le foetus est mort

Réaliser une embryotomie si le col est suffisamment dilaté (Chapitre 9, Section 9.7) ; sinon une césarienne.