7.8 Version par manoeuvre interne


Opération manuelle in utero consistant à transformer une présentation en une autre, en général une présentation transversale en siège.

7.8.1 Indications et conditions

– Présentation transverse pendant le travail, à dilatation complète avec l'utérus relâché. Cette manoeuvre doit être extrêmement prudente (risque de rupture utérine).
– Accouchement du deuxième jumeau en présentation céphalique ou transverse : version pour amener le foetus en siège et permettre une grande extraction (Chapitre 6, Section 6.3).
– Conditions nécessaires dans tous les cas : bassin normal, présentation non engagée, vessie vide.
– La préhension du ou des pieds est faite au mieux à travers les membranes laissées intactes4.

7.8.2 Technique

– Asepsie rigoureuse : badigeonnage du périe (polyvidone iodée 10%), gants stériles.

– Anesthésie si possible.

– Introduction de la main et étude de la position foetale :
• la première main pénètre, les doigts en cône, dans l'orifice vulvaire, franchit le col et va vers le fond utérin ;
• l'autre main abdominale bloque le fond utérin.

– Saisir un, ou mieux, deux pieds à pleine main sans précipitation, mais sans trop de lenteur, car l'utérus risque de se contracter sous l'effet d'une manoeuvre prolongée (Figure 7.3a). Il est préférable de ne pas rompre d'emblée les membranes car l'absence de liquide amniotique et la rétraction utérine vont ner la préhension et la mobilisation foetale. Les membranes se rompront spontanément lors de la traction du pied ou seront rompues artificiellement une fois le pied abaissé.

– Tirer doucement sur le(s) pied(s) pour l'amener à la vulve (Figure 7.3b).

– L'accouchement se poursuit ensuite comme un siège, pouvant finir par une grande extraction s'il s'agit de jumeaux, sinon, normalement.

– Révision après la délivrance (recherche d'une rupture utérine) et antibioprophylaxie systématique (céfazoline ou ampicilline IV lente : 2 g dose unique)1 .


Figures 7.3 - Version par manoeuvre interne



Footnotes
Ref Notes
1

Chez les patientes ayant un antécédent de réactions d’hypersensibilité immédiate à une pénicilline (urticaire, troubles respiratoires, oedème) : clindamycine IV, 900 mg dose unique.