IMMUNOGLOBINE ANTITÉTANIQUE HUMAINE (IGTH)



Action thérapeutique

– Neutralisation de la toxine tétanique. L'IGTH confère une immunité passive temporaire de 3 à 4 semaines.

Indications

– Prévention du tétanos chez un blessé non vacciné ou incomplètement vacciné ou dont le statut vaccinal est inconnu, en association avec le vaccin antitétanique
– Traitement du tétanos déclaré

Présentation et voie d'administration

– Solution pour injection en ampoule ou seringue pré-remplie à 250 UI (250 UI/ml, 1 ml) ou 500 UI (250 UI/ml, 2 ml), pour injection IM. NE PAS ADMINISTRER EN IV.

Posologie et durée

Prévention du tétanos
L’IGTH est administrée en cas de plaie à risque, p. ex. plaies avec fractures, plaies profondes pénétrantes, plaies par morsure, plaies contenant des corps étrangers, plaies souillées de terre, plaies infectées, lésions tissulaires importantes (plaies contuses, brûlures).
Enfant et adulte : 250 UI dose unique ; 500 UI en cas de plaie datant de plus de 24 heures
L’IGTH doit être administrée le plus rapidement possible après la blessure, en même temps que le vaccin antitétanique, dans une autre seringue et un autre site anatomique.

Traitement du tétanos
Nouveau-né, enfant et adulte : 500 UI dose unique, à injecter dans 2 sites différents

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d'antécédent d'allergie à l’IGTH.
– Peut provoquer (très rarement) : réactions allergiques.
– Pour éviter une injection accidentelle dans un vaisseau (risque de choc), vérifier l'absence de reflux sanguin.
Grossesse : pas de contre-indication
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– En cas de plaie mineure propre, le vaccin antitétanique est administré seul.
– La voie SC peut être utilisée mais uniquement si la voie IM est contre-indiquée.
Conservation : entre 2 °C et 8 °C. Ne pas congeler -