OXYBUPROCAINE, collyre

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Anesthésique local

Indications

– Anesthésie de courte durée de la conjonctive et de la cornée

Présentation

– Collyre à 0,4% en récipient unidose

Posologie et durée

Extraction de corps étrangers superficiels
Jusqu’à 3 gouttes dans le cul-de-sac conjonctival, instillées à une ou 2 minutes d’intervalle

Mesure de la pression intraoculaire
1 goutte dans le cul-de-sac conjonctival

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas utiliser de façon répétée (risque de lésions sévères et irréversibles de la cornée).
– Peut provoquer : sensation de brûlure lors de l’instillation.
– Attendre 15 minutes avant d’instiller tout autre type de collyre.
Grossesse : pas de contre-indication
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– L’anesthésie s’installe en une minute et dure 10 à 20 minutes.
– Les collyres anesthésiques (oxybuprocaïne, tétracaïne, etc.) sont utilisés de manière ponctuelle dans le cadre de procédures thérapeutiques ou diagnostiques spécifiques. Ils ne doivent pas être remis au patient. En cas de douleur oculaire intense, utiliser un analgésique approprié par voie orale.
Conservation : température inférieure à 25 °C
Les unidoses sont à usage unique ; les jeter après utilisation.