TRIHEXYPHÉNIDYLE oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antiparkinsonien anticholinergique

Indications

– Traitement de deuxième intention des troubles extrapyramidaux induits par les antipsychotiques 

Présentation

– Comprimé à 2 mg

Posologie

– Adulte : 2 mg une fois par jour puis augmenter si nécessaire jusqu’à 2 mg 2 ou 3 fois par jour (max. 12 mg par jour)
– Administrer la plus petite dose efficace chez le sujet âgé et ne pas dépasser 10 mg par jour.

Durée

– Tant que dure le traitement antipsychotique.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de glaucome à angle fermé, troubles urétro-prostatiques, sténose digestive.
– Administrer avec prudence et sous surveillance chez les patients âgés (risque de confusion, hallucinations).
– Peut provoquer : effets anticholinergiques (sécheresse de la bouche, constipation, vision trouble, tachycardie, troubles de la miction), confusion, hallucinations, troubles de la mémoire.
– Eviter ou surveiller l’association avec d’autres medicaments anticholinergiques (atropine, amitriptyline, chlorpromazine, prométhazine, etc.).
– Grossesse : réévaluer la nécessité de poursuivre le traitement antipsychotique ; s’il est poursuivi, administrer le trihexyphénidyle à la plus petite dose efficace ; surveiller le nouveau-né si la mère a été traitée au cours du 3e trimestre (risque d’effets anticholinergiques tels que trémulations et distension abdominale).
– Allaitement : si le traitement est indispensable, administrer la plus petite dose efficace et surveiller l'enfant (risque d’effets anticholinergiques tels que tachycardie, constipation, épaississement des sécrétions bronchiques).

Remarques

– Prendre au cours des repas.
– Il existe aussi des gélules à libération prolongée à 2 mg, administrées en une seule prise par jour.
– Le trihexyphénidyle est aussi utilisé dans le traitement de la maladie du Parkinson.
– Conservation : température inférieure à 25 °C
 -  -