VACCIN ENCÉPHALITE JAPONAISE



Indications

– Prévention de l'encéphalite japonaise :
• chez l'enfant de plus de un an et l'adulte dans les pays endémiques (zones rurales d'Asie du Sud et de l’Est et Pacifique Occidental)
• chez les voyageurs séjournant plus d'un mois dans les pays endémiques, en zone rurale et durant la saison des pluies

Composition, présentation et voie d'administration

– Vaccin à virus inactivé
– Poudre pour injection en flacon monodose, à reconstituer avec la totalité du solvant qui l'accompagne, pour injection SC

Posologie et schéma vaccinal

– Enfant de 1 à 3 ans : 0,5 ml par dose
– Enfant > 3 ans et adulte : 1 ml par dose

Il existe plusieurs schémas de vaccination. A titre indicatif, pour les voyageurs :
3 doses à J0, J7 et J28 ; un rappel tous les 3 ans si le risque persiste.

Il existe un calendrier accéléré : 3 doses à J0, J7 et J14, mais la réponse immunitaire est moins bonne qu'avec le schéma standard.
La 3e dose doit être administrée au moins 10 jours avant le départ pour obtenir une protection optimale et prendre en charge une éventuelle réaction allergique retardée.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de réaction allergique après l'administration d'une précédente dose de vaccin contre l’encéphalite japonaise.
– Différer la vaccination en cas d'infection fébrile aiguë sévère ; une infection mineure n'est pas une contre-indication.
– Peut provoquer :
• rougeur, tuméfaction au point d'injection ;
• fièvre, céphalées, frissons, asthénie ;
• réactions d’hypersensibilité (urticaire, œdème de Quincke) immédiates ou retardées (jusqu'à 2 semaines après l'injection) ;
• rarement : encéphalite, encéphalopathie.
– Ne pas mélanger avec d'autres vaccins dans la même seringue (inactivation des vaccins).
– En cas d'administration simultanée avec des vaccins du PEV, utiliser des seringues et sites d'injection différents.
– Grossesse : n'administrer que si le risque de contamination est important.
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– L'immunité persiste au moins 2 ans après 3 doses.
– Attention : il existe d’autres vaccins contre l’EJ, avec des posologies/schéma d’administration différents (p. ex. suspension injectable en seringue monodose, à administrer en 2 doses (0,5 ml à J0 et J28) chez l’adulte, par voie IM). Pour chaque vaccin, se conformer aux instructions du fabricant.
– Conservation : 
• Poudre : entre 2 °C et 8 °C. Ne pas congeler.
• Solvant : la chaîne du froid n'est pas nécessaire à la conservation. Cependant, au moins 12 heures avant la reconstitution du vaccin, placer le solvant à une température comprise entre 2 °C et 8 °C pour que le solvant et la poudre soient à la même température : un choc thermique lors de la reconstitution diminuerait l'efficacité du vaccin. Ne pas congeler.
• Vaccin reconstitué : entre 2 °C et 8 °C, pendant 6 heures maximum.