VACCIN FIÈVRE JAUNE



Indications

– Prévention de la fièvre jaune :
• chez l'enfant à partir de l’âge de 9 mois et l'adulte vivant ou voyageant en zone d'endémie ou quittant cette zone
• en vaccination de masse lors de flambées épidémiques

Composition, présentation et voie d'administration

– Vaccin à virus vivant atténué, préparé par culture de virus sur des œufs embryonnés
– Poudre pour injection en flacon monodose et multidoses, à reconstituer avec la totalité du solvant qui l'accompagne, pour injection IM dans la partie antérolatérale de la cuisse chez l'enfant < 2 ans et dans le muscle deltoïde chez l'enfant ≥ 2 ans et l’adulte

Posologie et schéma vaccinal

– Enfant et adulte : 0,5 ml dose unique
– Dans le cadre du PEV, le vaccin est habituellement administré entre 9 et 12 mois, en même temps que le vaccin contre la rougeole.
– Le vaccin est contre-indiqué chez l’enfant de moins de 6 mois. Chez l’enfant de 6 à 9 mois, il n’est recommandé qu’en cas de flambée épidémique en raison du risque très élevé de transmission du virus.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d'antécédents d'allergie à l'œuf ; chez les patients immunodéprimés ou infectés par le HIV symptomatiques ou traités par un immunodépresseur.
– Différer la vaccination en cas d'infection fébrile aiguë sévère ; une infection mineure n'est pas une contre-indication.
– Peut provoquer : réactions locales bénignes (rougeur, douleur au point d’injection), fièvre modérée, céphalées, myalgie ; rarement : réactions d’hypersensibilité, troubles neurologiques (en particulier chez l'enfant < 9 mois et l’adulte > 60 ans), défaillance multiviscérale (en particulier chez l’adulte > 60 ans).
– En cas d'administration simultanée avec d'autres vaccins, utiliser des seringues et sites d'injection différents.
– Grossesse : déconseillé. Cependant, compte tenu de la gravité de la fièvre jaune, le vaccin est administré dans les situations où le risque de contamination est très important (flambée épidémique, séjour inévitable dans une zone à haut risque de transmission).
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Une dose unique standard de 0,5 ml en IM suffit pour assurer une immunité protectrice tout au long de la vie. L'administration d'une dose de rappel n'est plus recommandée.
– Uniquement en cas de pénurie de vaccins lors de flambées de fièvre jaune et selon les recommandations nationales, il est possible de vacciner en SC ou IM les enfants de plus de 2 ans et les adultes avec une dose fractionnée de 1/2 ou 1/5 de la dose standard (minimum 0,1 ml) en utilisant un flacon contenant max. 10 doses standard. Les enfants < 2 ans, les femmes enceintes et les personnes séropositives pour le HIV reçoivent une dose standard de 0,5 ml en IM.
– Conservation : 
• Poudre : entre 2 °C et 8 °C
• Solvant : la chaîne du froid n'est pas nécessaire à la conservation. Cependant, au moins 12 heures avant la reconstitution du vaccin, placer le solvant à une température comprise entre 2 °C et 8 °C pour que le solvant et la poudre soient à la même température : un choc thermique lors de la reconstitution diminuerait l'efficacité du vaccin. Ne pas congeler.
• Vaccin reconstitué : entre 2 °C et 8 °C, pendant 6 heures maximum