VACCIN HÉPATITE B



Indications

– Prévention de l'hépatite B

Composition, présentation et voie d'administration

– Vaccin recombinant adsorbé de l'hépatite B 
– Suspension pour injection en flacon monodose ou multidoses, pour injection IM dans la partie antérolatérale de la cuisse chez l’enfant < 2 ans et dans le muscle deltoïde chez l’enfant ≥ 2 ans. NE JAMAIS INJECTER DANS LES FESSES.

Posologie et schéma vaccinal

La posologie varie selon l'âge et le vaccin utilisé : se conformer aux instructions du fabricant.
Enfant : une dose = 5 à 10 microgrammes
Adulte : une dose = 10 à 20 microgrammes

– Schéma standard
• Nouveau-né, nourrisson :
Une dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures qui suivent la naissance) puis une 2e dose à 6 semaines et une 3e à 14 semaines
ou
Une dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures qui suivent la naissance) puis 3 doses à 4 semaines d'intervalle avec une 1re à 6 semaines, une 2e à 10 semaines et une 3e à 14 semaines
• Enfant, adolescent, adulte : schéma 0-1-6 
2 doses à 4 semaines d'intervalle puis une 3dose 6 mois après la 1re dose

– Schéma accéléré, lorsqu'une protection rapide est requise en cas de prophylaxie post-exposition 
3 doses administrées au cours du même mois à J0, J7 et J21 puis une 4e dose 1 an après la 1re dose

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de réaction allergique après l'administration d'une précédente dose de vaccin antihépatite B. 
– Différer la vaccination en cas d'infection fébrile aiguë sévère ; une infection mineure n'est pas une contre-indication.
– Peut provoquer : réactions locales bénignes (douleur ou érythème au point d'injection), fièvre, céphalées, myalgies ; rarement : réaction anaphylactique.
– En cas d'administration simultanée avec d'autres vaccins, utiliser des seringues et sites d'injection différents.
– Grossesse et allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– A la naissance, utiliser le vaccin antihépatite B monovalent uniquement. Pour les doses suivantes, administrer un vaccin monovalent ou tétravalent (diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B) ou pentavalent (diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B et Haemophilus influenzae).
– Si le nourrisson n'a pas reçu la dose à la naissance, celle-ci peut être administrée à tout moment lors du premier contact avec le service de santé jusqu’à la prochaine dose de primovaccination.
– Si la vaccination a été interrompue avant que la totalité des doses n'ait été administrée, il n'est pas nécessaire de recommencer le protocole à son début. Reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue et la compléter selon le calendrier vaccinal en vigueur.
– La voie SC peut être utilisée mais uniquement si la voie IM est contre-indiquée.
– Agiter avant l'emploi pour mettre le vaccin en suspension.
– Conservation : entre 2 °C et 8 °C. Ne pas congeler -