VACCIN ROUGEOLE



Indications

– Prévention de la rougeole

Composition, présentation et voie d'administration

– Vaccin à virus vivant atténué, issu de différentes souches virales (Schwarz, Edmonston, CAM70, Moraten, etc.)
– Poudre pour injection en flacon multidoses, à reconstituer avec le solvant qui l'accompagne, pour injection SC ou IM dans la partie antérolatérale de la cuisse chez l'enfant < 2 ans et dans le muscle deltoïde chez l’enfant ≥ 2 ans

Posologie et schéma vaccinal

– Vaccination de routine 
• Enfant entre 9 et 12 mois : une dose de 0,5 ml. L’OMS recommande une 2e dose entre 15 et 18 mois. Respecter un intervalle de 4 semaines minimum entre les doses. 
• Lorsqu'il existe un risque élevé d'infection (regroupement de population, épidémie, malnutrition, enfant né de mère infectée par le HIV, etc.), administrer une dose supplémentaire dès l’âge de 6 mois puis poursuivre le schéma vaccinal.

 Vaccination de rattrapage 
Les enfants de moins de 15 ans non vaccinés par une ou 2 doses doivent être vaccinés lors de tout contact avec un service de santé. S’informer des recommandations nationales.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d’immunodépression sévère, réaction allergique après l'administration d'une précédente dose de vaccin contre la rougeole.
– Différer la vaccination en cas d'infection fébrile aiguë sévère ; une infection mineure n'est pas une contre-indication.
– Peut provoquer : réactions locales bénignes (rougeur, douleur au point d’injection), fièvre, éruption cutanée ; rarement : convulsions, encéphalite, réaction anaphylactique.
– En cas d'administration simultanée avec d'autres vaccins, utiliser des seringues et sites d'injection différents.
– Grossesse et allaitement : à éviter

Remarques

– Il existe aussi des vaccins associant la rougeole et la rubéole (RR) et la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) pour les pays ayant déjà introduit ces vaccins dans leur programme national.
– Conservation : 
• Poudre : entre 2 °C et 8 °C.
• Solvant : la chaîne du froid n'est pas nécessaire à la conservation. Cependant, au moins 12 heures avant la reconstitution du vaccin, placer le solvant à une température comprise entre 2 °C et 8 °C pour que le solvant et la poudre soient à la même température : un choc thermique lors de la reconstitution diminuerait l'efficacité du vaccin. Ne pas congeler.
• Vaccin reconstitué : entre 2 °C et 8 °C pendant 6 heures maximum.