11.3 Consultations post-natales

11.3.1 Rythme des consultations post-natales

Deux consultations post-natales, pour la mère et le nouveau-né, doivent être proposées dans les 6 semaines qui suivent l’accouchement :
la première dans la première semaine, notamment pour toutes les femmes ayant accouché à domicile (Section 11.3.2 et Section 11.3.3). Pour les patientes ayant accouché puis séjourné plus de 24 heures dans une structure de santé, la consultation de sortie de la mère et du nouveau-né est considérée comme la première consultation post-natale
ET
– la deuxième dans les 4 à 6 semaines pour réaliser un examen clinique de routine et gérer d'éventuelles complications.

Si le nouveau-né pèse moins de 2000 g, une consultation hebdomadaire est recommandée le premier mois, puis à 6 semaines.

11.3.2 Chez la mère

– Prendre les constantes : pouls, pression artérielle, température, fréquence respiratoire.
– Évaluer l'involution utérine.
– Évaluer la cicatrisation cutanée en cas de césarienne.
– Examiner la vulve et le périnée : rechercher une déchirure, évaluer la cicatrisation d'une épisiotomie ou d'une plaie suturée, l'aspect et l'odeur des lochies.
– Interroger sur les mictions et le transit. En cas de fuites urinaires, rechercher une fistule (Chapitre 7, Section 7.2.5).
– Rechercher des lésions mammaires.
– Rechercher des signes d’anémie. En l'absence d'anémie clinique, supplémenter en fer + acide folique pendant 3 mois (Chapitre 1, Section 1.2.5). En cas d’anémie clinique, se référer au Chapitre 4, Section 4.1.
– En cas de malnutrition (périmètre brachial ≤ 230 mm), intégrer la femme dans un programme nutritionnel thérapeutique. Dans les situations de pénurie alimentaire, supplémenter toutes les femmes allaitantes, même en l’absence de signes de malnutrition.
– Faire un examen d'urine à la bandelette si présence de signes urinaires et/ou fièvre et/ou hypertension artérielle.
– Proposer un test HIV si cela n’a pas été fait pendant la grossesse ou à l’accouchement.
– Apprécier l'interaction mère-enfant, l’état psychique.
– Informer sur la contraception (délai de retour à la fertilité, méthodes contraceptives disponibles, efficacité, bénéfices, contraintes, effets indésirables de chaque méthode) et fournir une contraception si souhaitée (Section 11.5).
– Supplémenter en vitamine A si indiqué, et seulement si cela n’a pas été fait après l’accouchement (Section 11.2.2).
– Compléter la vaccination antitétanique si nécessaire.
– Donner informations et conseils : signes devant amener à consulter (Section 11.2.1), hygiène, allaitement, utilisation de moustiquaires imprégnées pour la mère et le nouveau-né.

11.3.3 Chez le nouveau-né

– Renouveler l’examen clinique complet, y compris :
• Signes vitaux, signes de danger, signes d’infection néonatale (Chapitre 10, Section 10.3.1), signes d’infection transmise par la mère (Chapitre 10, Section 10.4).
• Poids, taille, malformations (Chapitre 10, Section 10.1.1, Examen clinique de routine).
– Mesurer l'hémoglobine en cas de signes cliniques d’anémie (pâleur des conjonctives, paumes des mains, plantes des pieds).
– Référer en unité de soins néonatals si :
• Signes de danger ou d’infection (commencer le traitement en attendant le transfert).
• Hémoglobine < 10 g/dl.
– Évaluer le risque d’infection néonatale (Chapitre 10, Section 10.3.2). Garder en mémoire qu'une naissance à domicile est un facteur de risque (mineur) d'infection néonatale. 
– Évaluer l’allaitement : préhension du sein ; nombre/intervalle entre les tétés (Annexe 3) ; état d'hydratation.
– Vérifier que les soins de routine ont été réalisés à la naissance. Si l’enfant est né à domicile et/ou n'a pas reçu les soins de routine à la naissance (Chapitre 10, Section 10.1), réaliser : 
1 - Soins du cordon
• Nettoyer le cordon à l'eau et au savon s'il est souillé, sécher ; 
• Appliquer de la 
chlorhexidine digluconate 7,1%.
• Dans les régions où les applications traditionnelles non hygiéniques sont répandues, poursuivre le traitement à domicile comme indiqué dans la Section 10.6.
2 - Autres traitements de routine 
• Tétracycline ophtalmique (si le nouveau-né est vu dans les 7 jours suivant la naissance).

• Vitamine K1
• Vaccins de routine : BCG, hépatite B monovolent, polio 0.
• Fournir la supplémentation en vitamine D jusqu'à l'âge de 6 mois (Chapitre 10, Section 10.1.1).
• S'assurer de la mise en route de la prophylaxie antirétrovirale le cas échéant (Chapitre 10, Section 10.4). 

11.3.4 Fiche de suivi post-natal

Établir une fiche individuelle où sont reportées les informations utiles au suivi du post-partum (Annexe 6).