Annexe 7. Traitement de la douleur



Antalgiques

Grossesse
Allaitement
0-5 moisA partir du 6e mois

Niveau 1

paracétamol PO
1 g toutes les 6 à 8 heures (max. 4 g par jour)

paracétamol IV
< 50 kg : 15 mg/kg toutes les 6 heures (max. 60 mg/kg par jour)
≥ 50 kg : 1 g toutes les 6 heures (max. 4 g par jour)

premier choix

premier choix

premier choix

ibuprofène PO
200 à 400 mg toutes les 6 à 8 heures (max. 1200 mg par jour)

éviter

contre-indiqué

possible

La durée du traitement doit être la plus courte possible (≤ 5 jours)
 Strict respect des contre-indications.

acide acétylsalicylique (aspirine) PO

éviter

contre-indiqué

éviter

Niveau 2

codéine PO
30 à 60 mg toutes les 4 à 6 heures (max. 240 mg par jour)

possible

Risque de syndrome de sevrage, dépression respiratoire, sédation chez le nouveau-né en cas d’administration prolongée de doses élevées en fin de troisième trimestre. Surveiller étroitement le nouveau-né.

Administrer avec prudence, pour une durée brève (2 à 3 jours), à la plus petite dose efficace. Surveiller la mère et le nouveau-né si somnolence excessive, arrêter le traitement.

tramadol PO
50 à 100 mg toutes les 4 à 6 heures (max. 400 mg par jour)

tramadol IM, IV lente ou perfusion
50 à 100 mg toutes les 4 à 6 heures (max. 600 mg par jour)

possibleRisque de somnolence chez le nouveau-né lorsque la mère est traitée en fin de troisième trimestre et au cours de l’allaitement. Administrer avec prudence, pour une durée brève, à la plus petite dose efficace, et surveiller le nouveau-né.
Niveau 3

morphine PO à libération immédiate (LI)
10 mg toutes les 4 heures, à ajuster en fonction de l’évaluation de la douleur

morphine PO à libération prolongée (LP)
La dose journalière est déterminée lors du traitement initial par la morphine à libération immédiate (LI). Si le traitement est instauré d’emblée avec la forme LP : 30 mg toutes les 12 heures, à ajuster en fonction de l’évaluation de la douleur.

morphine SC, IM
0,1 à 0,2 mg/kg toutes les 4 heures

morphine IV
0,1 mg/kg à injecter de manière fractionnée (0,05 mg/kg toutes les 10 minutes) toutes les 4 heures si nécessaire

possible

Risque de syndrome de sevrage, dépression respiratoire, sédation, chez le nouveau-né lorsque la mère est traitée en fin de troisième trimestre et au cours de l’allaitement.
Administrer avec prudence, pour une durée brève, à la plus petite dose efficace, et surveiller le nouveau-né.