13.4 Soutien renforcé aux patients atteints de TB pharmacorésistante

Voir référence 1


La DOT peut avoir un impact négatif si le patient doit chaque jour prendre les transports ou marcher de longues distances pour se rendre dans le centre de traitement où la prise est observée. De plus, la DOT au centre de traitement augmente le risque d’exposition des patients et du personnel aux agents infectieux. Lorsque cela est possible, il est donc préférable d’organiser la DOT à domicile plutôt qu’en en centre de traitement. La DOT à domicile est aussi efficace que la DOT au centre de traitement4. Elle est habituellement assurée par des accompagnateurs DOT formés, encadrés et rémunérés.
Pour plus d’informations sur le profil et les rôles et responsabilités des accompagnateurs DOT pour les patients sous traitement de deuxième ligne, se référer à l'Annexe 15.

Du fait de la durée du traitement, le soutien socio-économique aux patients est indispensable.