16.3 TPI chez les enfants

16.3.1 Nouveau-nés de mères présentant une tuberculose évolutive

Administrer à l’enfant un TPI pendant 6 mois et le vacciner juste après par le BCG (le BCG ne doit pas être administré pendant le TPI).

– Si l’enfant présente d’emblée (ou développe ultérieurement) des signes de TB (en général, ces signes ne deviennent patents qu’après 2 à 8 semaines environ), il faut entreprendre un traitement antituberculeux curatif complet, après avoir éliminé d’autres diagnostics possibles. Cette situation est peu probable si l’enfant prend correctement le TPI mais n’est pas impossible en cas de résistance primaire à l’isoniazide.

– S’il est possible de faire une intradermoréaction (IDR), la conduite à tenir est la suivante :
• Administrer de l’isoniazide pendant 3 mois puis faire une IDR ;
• Si l’IDR est positive, continuer l’isoniazide pendant 3 mois ;
• Si l’IDR est négative, arrêter l’isoniazide et administrer le BCG.

Remarques :
– L’enfant ne doit pas être séparé de sa mère, sauf si celle-ci est trop malade pour s’occuper de lui; il faut poursuivre l’allaitement.
– L’isoniazide peut ne pas être efficace s’il existe une résistance primaire (variable selon les régions) ou s’il existe une résistance secondaire chez la mère. L’enfant devra être surveillé de près dans tous les cas.

16.3.2 Enfants de moins de 5 ans en contact avec un patient tuberculeux

Pour le diagnostic de la TB chez l’enfant, se référer au Chapitre 5.

Si l’enfant ne présente ni toux ni de perte de poids ou retard staturo-pondéral, administrer le TPI pendant 6 mois, quel que soit le statut vaccinal de l’enfant. S’il n’est pas possible d’administrer le TPI, vacciner l’enfant et surveiller ensuite.