Introduction


La tuberculose est une maladie infectieuse due à Mycobacterium tuberculosis. Elle affecte habituellement les poumons mais peut toucher d'autres organes. La maladie est devenue rare dans les pays riches mais reste un problème majeur de santé publique dans les pays à revenu faible et moyen.

On estime qu’entre les années 2000 et 2010, 8 à 9 millions de nouveaux cas de tuberculose sont apparus chaque année. Environ 1,5 million de personnes meurent de tuberculose chaque année. Chez les adultes, la tuberculose est la deuxième cause de décès par maladie infectieuse (après le sida), avec 95% des décès survenant dans les pays à faible revenu. Dans ces pays, la tuberculose est un problème majeur chez les enfants et plus de 100 000 d’entre eux en meurent chaque année.

Le traitement de la tuberculose reste une contrainte pour les patients et une lourde charge pour le système de santé. La tuberculose pharmacosensible nécessite au moins six mois de traitement sous surveillance étroite. Un traitement de tuberculose multirésistante dure près de deux ans, avec des médicaments mal tolérés et moins efficaces. Dans la plupart des régions du monde, le diagnostic repose encore essentiellement sur la microscopie directe, inapte à détecter un grand nombre de patients. Le vaccin par le BCG, développé il y a près d'un siècle, ne confère qu'une protection partielle.

Après 40 ans de progrès minimes en matière de diagnostic et de traitement, il existe des raisons d'espérer. Quelques nouveaux médicaments sont en phase finale de développement. Un nouveau test moléculaire pour le diagnostic rapide de la tuberculose et de la résistance à la rifampicine, qui peut dans une certaine mesure être utilisé de manière décentralisée, a été récemment introduit. Malgré d’indéniables progrès, il reste encore beaucoup à faire pour que les patients aient accès aux nouveaux outils et médicaments dont ils ont besoin. De plus, il n'existe pas encore de test diagnostique réalisable « au lit du patient » et peu de progrès ont été faits dans la recherche d’un vaccin plus efficace.

La prise en charge des patients n’implique pas nécessairement un programme vertical. Elle doit être intégrée aux autres activités médicales afin d'offrir une prise en charge complète et intégrée, même si le nombre de patients traités est relativement faible.

Ce guide a été élaboré conjointement par Médecins Sans Frontières et Partners in Health. Il a pour but d’aider les cliniciens et autres personnels de santé à prendre en charge des patients tuberculeux dans leur globalité. Le guide aborde la prise en charge des différentes formes de tuberculose : pharmacosensible et pharmacorésistante, chez les enfants et chez les patients co-infectés par le VIH.

Les protocoles de traitement étant en constante évolution, il est recommandé de consulter régulièrement ce site où sont publiées les mises à jour.