Patients sous traitement de première ligne


Les médicaments de première ligne sont habituellement bien tolérés. Toutefois, informer le patient qu’il doit consulter immédiatement en cas de :

– Eruption cutanée ;
– Coloration jaune de la peau ou des conjonctives ou urines foncées ;
– Sensation d’engourdissement ou de picotement dans les doigts des mains ou des pieds ;
– Diminution de la production d’urine ;
– Vertiges ou perte de l’audition ;
– Vision trouble, diminution de l’acuité visuelle, scotome (lacune dans le champ visuel), impossibilité de distinguer la couleur verte ou rouge, douleur oculaire, sensibilité à la lumière ;
– Faiblesse ou contractures musculaires ;
– Douleur ou oedème articulaire.