Trachome


Le trachome est une kérato-conjonctivite à Chlamydia trachomatis, très contagieuse, endémique dans les régions rurales pauvres d'Afrique, d'Asie, d'Amérique Centrale et du Sud et du Moyen-Orient.

L’infection est acquise dès la petite enfance par contact direct ou indirect (mains sales, linge de toilette contaminé, mouches). En l’absence d’hygiène et de traitement efficace, l’inflammation s’intensifie au fur et à mesure des infections, provoquant l’apparition de cicatrices sur la face interne de la paupière. Les cils dévient alors vers l’intérieur (trichiasis) et provoquent à leur tour des lésions de la cornée puis une cécité définitive, en général à l’âge adulte.

Il existe 5 stades cliniques selon la classification simplifiée de l’OMS. Diagnostiquer et de traiter les premiers stades pour éviter l’apparition du trichiasis, responsable des complications du trachome.

Signes cliniques

Un même patient peut développer plusieurs stades simultanément :

– Stade 1 : inflammation trachomateuse folliculaire (TF)
Présence de 5 follicules ou plus sur la conjonctive de la paupière supérieure (conjonctive tarsale). Les follicules sont des protubérances blanches, grises ou jaunes, plus pâles que la conjonctive voisine.

– Stade 2 : inflammation trachomateuse intense (TI)
La conjonctive de la paupière supérieure est rouge, rugueuse, épaissie. Les vaisseaux sanguins, habituellement visibles, sont masqués par une infiltration inflammatoire diffuse ou par des follicules.

– Stade 3 : cicatrice trachomateuse (TS)
Les follicules disparaissent progressivement, laissant place à des cicatrices : lignes, bandes ou plages blanches sur la conjonctive de la paupière supérieure.

– Stade 4 : trichiasis trachomateux (TT)
Les cicatrices multiples entraînent une rétraction de la paupière (entropion) ; les cils dévient vers l’intérieur de l’oeil, frottent contre la cornée, provoquent des ulcérations et une inflammation chronique.

– Stade 5 : opacité cornéenne (CO)
La cornée devient progressivement opaque, entraînant une baisse de l’acuité visuelle ou une cécité.

Traitement

– Stades 1 et 2 :
• Nettoyer les yeux et le visage plusieurs fois par jour.
• Antibiothérapie :
Le traitement de choix est l’azithromycine PO :
Enfant de plus de 6 mois ou de plus de 6 kg : 20 mg/kg dose unique
Adulte : 1 g dose unique
A défaut, tétracycline ophtalmique 1% : une application 2 fois par jour pendant 6 semaines
Chez l’enfant de moins de 6 mois ou de moins de 6 kg : érythromycine PO (20 mg/kg 2 fois par jour pendant 14 jours)

– Stade 3 : pas de traitement

– Stade 4 : traitement chirurgical
En attentant la chirurgie, si le patient peut être suivi régulièrement, la contention des cils déviés est une mesure palliative qui peut contribuer à protéger la cornée. Elle permet dans certains cas une correction durable du trichiasis en quelques mois.
La méthode consiste à coller les cils déviés sur la paupière extérieure à l'aide d'une fine bandelette de sparadrap, en veillant à ce que l'ouverture et la fermeture de la paupière soient parfaites. Renouveler le sparadrap chaque fois qu'il est décollé (en général une fois par semaine) ; poursuivre le traitement 3 mois.
Remarque : l'épilation des cils déviés n'est pas recommandée car elle soulage temporairement le patient mais les cils deviennent très abrasifs pour la cornée lors de la repousse.

– Stade 5 : pas de traitement

Prévention

Nettoyer les yeux, le visage et les mains à l’eau propre permet de réduire la transmission directe et d’éviter les surinfections bactériennes.