IMMUNOGLOBULINE ANTIRABIQUE HUMAINE (IGRH)



Action thérapeutique

– Neutralisation du virus de la rage au niveau de la plaie

Indications

– Prévention de la rage après exposition de catégorie III de l’OMS (sauf si le patient a reçu une vaccination complète contre la rage avant l’exposition), en association avec le vaccin antirabique
– Prévention de la rage après exposition de catégorie II ou III chez les patients immunodéprimés (même si le patient a reçu une vaccination complète contre la rage avant l’exposition), en association avec le vaccin antirabique

Présentation et voie d'administration

– Solutions à 300 UI (300 UI/ml, 1 ml) et 1500 UI (300 UI/ml, 5 ml) en flacon pour infiltration dans et autour de la plaie

Posologie et durée

– Enfant et adulte : 20 UI/kg dose unique à J0, en même temps que la 1re dose de vaccin antirabique
– Infiltrer la plus grande quantité possible dans et autour de la (des) plaie(s) préalablement nettoyée(s).
– En cas de blessures multiples, la dose peut être diluée 2 à 3 fois avec une solution stérile de chlorure de sodium à 0,9%, pour pouvoir infiltrer la totalité des sites.
– Si l’IGRH n’est pas disponible à J0, administrer la 1re dose de vaccin antirabique seule. Administrer l'IGRH le plus tôt possible entre J0 et J7 ; à partir de J8, l'IGRH n'est plus nécessaire car les anticorps protecteurs induits par le vaccin antirabique commencent à apparaître.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Peut provoquer : fièvre, céphalées, troubles digestifs, douleurs articulaires, réactions au point d'injection (douleur, inflammation) ; rarement : réaction anaphylactique.
– Vérifier l'absence de reflux sanguin au niveau du site d'injection pour éviter l’injection accidentelle dans un vaisseau (risque de choc). 
– L'infiltration dans la pulpe des doigts doit être réalisée avec précaution afin d’éviter une augmentation de la pression dans le compartiment tissulaire.
– En cas d'administration simultanée de l'immunoglobuline antirabique et d'autres vaccins, utiliser des seringues et sites d'injection différents.
– Grossesse et allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Les fragments F(ab’)2 d’immunoglobuline équine purifiée peuvent remplacer l’IGRH lorsque celle-ci n’est pas disponible. La méthode d’administration est la même mais la posologie est de 40 UI/kg.
– Conservation : entre 2 °C et 8 °C. Ne pas congeler -