VACCIN TUBERCULOSE = BCG



Indications

– Prévention de la tuberculose

Composition, présentation et voie d'administration

– Vaccin bactérien vivant atténué
– Poudre pour injection en flacon multidoses, à reconstituer avec la totalité du solvant qui l’accompagne, pour injection intradermique stricte, dans le haut du bras gauche, face externe

Posologie et schéma vaccinal

– Enfant : 0,05 ml dose unique, dès que possible après la naissance
– Si la vaccination a lieu après l’âge d’un an : 0,1 ml dose unique

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de déficit immunitaire (infection symptomatique par le HIV, thérapie immunosuppressive, etc.), hémopathie maligne.
– Différer la vaccination en cas de dermatose évolutive étendue, malnutrition aiguë compliquée (vacciner à la sortie du centre de nutrition), infection fébrile aiguë sévère (une infection mineure n’est pas une contre-indication).
– Peut provoquer :
• réaction locale normale 2 à 4 semaines après la vaccination : papule puis ulcération au point d’injection, cicatrisant spontanément (pansement sec) et laissant une cicatrice permanente ;
• occasionnellement : ulcère persistant avec écoulement séreux jusqu’à 4 mois après l’injection, adénite non suppurée, cicatrice chéloïde, abcès au point d’injection ;
• exceptionnellement : lymphadénite suppurative, ostéite.
– Nettoyer le site d’injection à l’eau bouillie et refroidie et laisser sécher. Ne pas utiliser d’antiseptique (risque d’inactivation du vaccin).
– Ne pas mélanger avec d’autres vaccins dans la même seringue (inactivation des vaccins).
– En cas d’administration simultanée d’autres vaccins du PEV, utiliser des seringues et sites d’injection différents.
GrossesseCONTRE-INDIQUE
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Injecter au même endroit chez tous les enfants afin de faciliter la recherche de la cicatrice.
– Si l’injection est correctement faite, une papule de 5-8 mm de diamètre, d’aspect « peau d’orange », apparaît au niveau du point d’injection.
– La durée de la protection n’est pas connue et diminue avec le temps.
– Conservation : 
• Poudre : entre 2 °C et 8 °C. La congélation est possible mais pas nécessaire.
• Solvant : la chaîne du froid n’est pas nécessaire à la conservation. Cependant, au moins 12 heures avant la reconstitution du vaccin, placer le solvant à une température comprise entre 2 °C et 8 °C pour que le solvant et la poudre soient à la même température : un choc thermique lors de la reconstitution diminuerait l’efficacité du vaccin. Ne pas congeler.
• Vaccin reconstitué : entre 2 °C et 8 °C pendant 6 heures maximum.