15.2 Vaccination par le BCG


Les recommandations varient d’un pays à l’autre. Dans certains pays, le BCG est obligatoire si la personne n’a jamais été vaccinée et si son IDR est négative. Il existe peu de preuves du bénéfice de la vaccination chez les adultes1 n’ayant jamais reçu le vaccin auparavant.

Malgré le peu de preuves de l'efficacité du vaccin, il est en général recommandé de l’administrer au personnel non vacciné dont l’IDR est négative, notamment s’il est exposé à des bacilles multirésistants1 (établissements traitant des TB multirésistantes (TB-MR), prisons ou régions où la prévalence de la TB-MR est élevée).

Le vaccin par le BCG n’est administré que si la personne :
– Est séronégative pour le VIH ;
– N’est pas enceinte1 ;
– N’a jamais été vaccinée par le BCG ;
– N’a jamais développé de TB évolutive ;
– A une IDR négative.

Informer la personne vaccinée que le BCG ne confère pas de protection complète et qu’une TB est toujours possible si les autres mesures préventives ne sont pas appliquées.

Il n’est pas recommandé de réaliser une IDR peu après la vaccination par le BCG car son interprétation est difficile. Pour plus d’information sur le BCG, se référer à l’Annexe 22.



Footnotes
Ref Notes
1

Bien que la grossesse ne soit pas une contre-indication absolue, les vaccins vivants ne sont en général pas utilisés chez la femme enceinte. Le statut vaccinal du personnel féminin doit être déterminé avant la survenue d’une grossesse.