4.1 Utilisation des algorithmes


Ces algorithmes ont pour but d'aider à poser le diagnostic de tuberculose pulmonaire (TBP) et de minimiser les erreurs. Ils sont conçus pour les adultes et les adolescents. Pour les enfants de moins de 10 ans, se référer aux algorithmes du Chapitre 5.

4.1.1 Evaluation clinique

Voir la référence 1

– L’évaluation clinique doit déterminer en priorité s’il existe des signes de danger. L'adulte ou l’adolescent est classé comme gravement malade si un ou plusieurs des signes suivants sont présents :
• fréquence respiratoire > 30/minute ;
• fièvre > 39°C ;
• pouls > 120/minute ;
• incapacité de se déplacer sans aide.

– En l’absence de confirmation bactériologique de la TB, l’évaluation clinique (et radiologique) doit déterminer si le patient a besoin d'une antibiothérapie à large spectre et/ou d’un traitement antituberculeux.

– Le dépistage du VIH doit être systématiquement proposé à tous les cas suspects de TB. Si le patient refuse le test ou si le test n’est pas disponible, on peut supposer, selon le contexte et/ou la présentation clinique, qu’un patient peut être séropositif au VIH. Dans ce cas, suivre l’algorithme pour les patients infectés par le VIH.

4.1.2 Réponse clinique

Chez les patients traités empiriquement pour une pneumonie bactérienne ou une pneumocystose (PCP), une absence de réponse aux antibiotiques augmente la probabilité que le patient ait la TB. L'inverse n'est pas nécessairement vrai : une réponse aux antibiotiques n'exclut pas toujours une TB chez un cas suspect, en particulier si les symptômes respiratoires persistent après le traitement. Une pneumonie ou une PCP n’excluent pas une TB sous-jacente.

En cas de toux chez les patients infectés par le VIH, le traitement antibiotique est approprié car les infections bactériennes sont fréquentes chez ces patients, qu’ils aient ou non la TB. Tous les patients gravement malades qui débutent un traitement antituberculeux doivent également recevoir un traitement empirique de pneumonie bactérienne, avec une antibiothérapie à large spectre, car les bénéfices dépassent les risques1.