7.2 Antécédents de traitement antituberculeux


Les patients qui ont interrompu leur précédent traitement ou sont en échec thérapeutique ont plus de risque de présenter une pharmacorésistance. Il est donc important d’interroger attentivement le patient sur ses antécédents avant de débuter un traitement.

On distingue les catégories de patients suivantes1 :

Nouveaux patients : patients qui n’ont jamais été traités pour la TB ou qui ont pris des antituberculeux pendant moins de 1 mois.

Patients précédemment traités : patients qui ont pris des antituberculeux pendant 1 mois ou plus par le passé.
Ce groupe comprend les rechutes, échecs et traitements interrompus :
Rechute : patients ayant été déclarés “guéris” ou “traitement terminé” à la fin de leur dernier traitement ;
Echec : patients dont le traitement le plus récent a échoué (se référer au Chapitre 17 pour la définition d’un échec) ;
Traitement interrompu : patients ayant interrompu leur traitement (se référer au Chapitre 17 pour la définition d’une interruption de traitement). Ces patients sont enregistrés comme «Retour après interruption».

Autres : patients n’entrant dans aucune de ces catégories (p.ex. patients ayant suivi un traitement antituberculeux discontinu ou non renseigné).