7.4 Statut bactériologique


Le statut bactériologique se réfère à la détection de M. tuberculosis par microscopie, culture ou méthodes moléculaires. Il peut être encore subdivisé en cas sensibles et résistants aux médicaments.

7.4.1 Détection de M. tuberculosis

Chaque cas de TB doit être classé dans l'une des deux catégories suivantes :

Cas de TB confirmé : cas ayant un résultat bactériologique positif (microscopie, culture ou test moléculaire).

Cas de TB non confirmé : cas n’ayant pas de résultat bactériologique positif (microscopie, culture ou méthode moléculaire) et pour lequel un clinicien a prescrit un traitement antituberculeux.

Les cas de TB confirmés peuvent être subdivisés en :
(1) frottis positif/négatif/non réalisé
(2) culture positive/négative/non réalisée
(3) test moléculaire positif/négatif/non réalisé

7.4.2 Sensibilité/résistance de la souche

Chaque fois que possible, réaliser une culture et un antibiogramme pour déterminer si la souche est résistante à certains médicaments :

TB pharmacosensible : la souche n’est résistante à aucun antituberculeux de première ligne.

TB pharmacorésistantes :
TB monorésistante : résistance à un médicament de première ligne seulement ;
TB polyrésistante (TB-PR) : résistance à plus d’un médicament de première ligne, autres que l’isoniazide et la rifampicine ;
TB multirésistante (TB-MR) : résistance à l’isoniazide et à la rifampicine au moins ;
TB ultrarésistante (TB-UR) : TB-MR résistante à au moins une fluoroquinolone et un médicament injectable de deuxième ligne (Km, Amk, Cm).

Les patients ayant une TB pharmacorésistante sont classés comme suit :

Résistance à l’isoniazide et sensibilité à la rifampicine confirmée : résistance à l’isoniazide mais pas à la rifampicine. Une résistance à d’autres antituberculeux de première ou deuxième ligne est possible.

TB résistante à la rifampicine confirmée (TB-RR) : résistance à la rifampicine confirmée par un antibiogramme phénotypique ou line probe assay ou Xpert MTB/RIF (sensibilité confirmée ou inconnue à l’isoniazide).

TB-MR confirmée : résistance à l'isoniazide et à la rifampicine, avec ou sans résistance aux autres médicaments antituberculeux de première et deuxième ligne.

TB-UR confirmée : résistance à l'isoniazide, à la rifampicine et à au moins une fluoroquinolone et un médicament injectable de deuxième ligne (Km, Amk, Cm).

TB pharmacorésistante non confirmée : patient traité pour une TB pharmacorésistante mais pour lequel il n’y a pas de résultats d’antibiogramme (p.ex. enfant en contact avec un cas connu, patient en échec clinique et chez qui un antibiogramme n’a pas été réalisé).