Lithiase urinaire

Dernière mise à jour : Décembre 2020


La lithiase urinaire est la formation et l’élimination de calculs dans les voies urinaires.

Signes cliniques

– Souvent, les calculs ne provoquent aucun symptôme ; ils peuvent être détectés fortuitement lors d’une radiographie.
– Des symptômes apparaissent lorsque les calculs entraînent une obstruction partielle ou complète des voies urinaires et/ou une infection :
• Douleurs lombaires ou pelviennes aiguës intermittentes (coliques néphrétiques). La douleur peut être sévère et provoque habituellement des nausées et des vomissements. L’abdomen/le flanc peuvent être douloureux à la palpation. Le patient est agité, aucune position ne parvient à vous soulager.
• Hématurie avec ou sans "sable" dans les urines.
• Fièvre et signes de pyélonéphrite en cas de surinfection (voir Pyélonéphrite aiguë, Chapitre 9).

Remarque : l'échographie, si elle est disponible, peut mettre en évidence des calculs et une hydronéphrose.

Traitement

– Encourager le patient à boire.
– Administrer des antalgiques adaptés à l’intensité de la douleur (voir Douleur, Chapitre 1).
– En cas de surinfection : antibiothérapie comme pour une pyélonéphrite. L’efficacité dépend de l'élimination du calcul.

Remarque : la majorité des calculs sont éliminés spontanément. En présence de troubles rénaux significatifs ou en cas de surinfection qui ne s’améliore pas avec l'antibiothérapie, envisager une prise en charge chirurgicale.