6.1 Chronogramme de la campagne

Le temps passé à planifier les activités est du temps gagné pendant la campagne. Une bonne préparation permet de limiter les imprévus et contribue à la réalisation d’opérations de qualité. Quand la vaccination a débuté, il est difficile de corriger une erreur de planification.

En situation épidémique, la population est souvent impatiente de se faire vacciner et des retards liés à une mauvaise planification (p.ex. rupture de stock de vaccins, défaillance de la chaîne de froid, mauvaises pratiques) peuvent créer des tensions voire des émeutes.

Il faut estimer les besoins, faire l’inventaire des ressources disponibles, planifier les activités et informer la population.

L’une des premières étapes est d’établir un chronogramme. Il indique, sous forme d’un tableau, l’évolution dans le temps des activités à réaliser en termes de préparation, mise en oeuvre et évaluation de la campagne (Annexe 17).

Ce plan de travail permet de coordonner les actions à mettre en oeuvre en un temps déterminé. Il doit être suivi et adapté selon les besoins.

Il est établi en précisant :
– la liste des tâches à effectuer par catégorie (comités, ressources humaines, sensibilisation et mobilisation sociale, etc.) ;
– le nom de la personne responsable pour chaque tâche ;
– le calendrier des activités.

Il permet :
– de planifier les activités de façon précise et détaillée ;
– de ne rien oublier lors de la mise en oeuvre des activités ;
– à chacun de connaître son rôle ;
– d’assurer le suivi quotidien de la préparation ;
– de s’assurer de la réalisation de chaque tâche en temps voulu ;
– de mettre en place les moyens complémentaires de manière réactive.

Le délai optimal de mise en oeuvre des activités de vaccination en urgence est de 8 à 10 jours, maximum 15 jours.

La campagne débute uniquement lorsque tous les préparatifs sont terminés :
– vaccins et matériel sur place (pas travail en flux tendu) ;
– outils de surveillance disponibles ;
– équipes formées ;
– logistique prête (chaîne de froid, stockage et équipement/approvisionnement des sites, circuit de collecte et élimination des déchets, transports) ;
– population informée : se référer au Chapitre 2.