6.4 Plannings

6.4.1 Planning de vaccination par lieu

Voir Annexe 17.

Le planning de vaccination par lieu permet de suivre la chronologie des activités en fonction des priorités établies. Les différentes étapes de la planification de la vaccination sont concomitantes.

Tableau 6.2 : Étapes de la planification de la vaccination

ÉtapesInformations nécessairesPrendre en compte

Estimer la population cible à vacciner par lieu

• Nombre de personnes à vacciner
Quantité et volume des vaccins

Villes/cantons
Etablissements de soins

Estimer le temps nécessaire pour vacciner la population cible dans chaque lieu
(Annexe 28)

Durée optimale de la vaccination
Nombre de jours planifiés pour atteindre couverture vaccinale + marge (repos, imprévus, etc.)

Performances attendues des équipes en zones urbaines et rurales
Expériences antérieures
Accessibilité et sécurité

Estimer le nombre d’équipes nécessaires et disponibles

Nombre d’équipes
Composition des équipes
Discuter du personnel fixe et des personnes qui seront embauchés sur place.

Personnel disponible, qualification et expérience antérieure de campagne
Profils de poste

Déterminer le nombre de sites de vaccination et leur localisation

Population cible à vacciner par lieu
Densité de population
Étendue de la zone couverte
Accessibilité du site

Acceptabilité par la population
Voies d’accès, distance et durée de déplacement estimée

Discuter les différentes stratégies et choisir les plus adaptées

Lister les différentes approches* en précisant les avantages et les inconvénients.

Moyens logistiques, humains et financiers
Sécurité

Établir le planning

Stratégie choisie
Pour chaque lieu : durée de vaccination, nombre d’équipes, nombre et localisation des sites

Durée raisonnable
Délai d’arrivée de la commande sur le terrain
Contraintes et le degré d’urgence

* Par exemple : vacciner en zone urbaine puis rurale, tous les lieux en parallèle ou les uns après les autres, zone nord puis zone sud, etc.

Reporter sur une carte de la région les informations essentielles (population cible, durée, nombre d’équipes, nombre de sites, etc.).

D’autres informations sont à considérer :
– délai de livraison des commandes et de mise en oeuvre de la campagne ;
– événements (jours de marché, jours fériés, fêtes, élection, distribution alimentaire, etc.) ;
– sécurité : heures de circulation, autorisation ;
– ressources disponibles (matérielles, financières).

La campagne doit être rapide mais il faut se ménager une marge de manœuvre pour les imprévus et le repos des équipes. Prévoir une journée de battement entre les différents lieux de vaccination permet de faire le point (matériel, résultats) pendant que l’équipe logistique prépare le matériel et les sites suivants, et que l’information à la population débute. Tenir compte des expériences précédentes.

Le planning peut être réajusté chaque semaine en fonction :
– des résultats de la vaccination (p.ex. si la couverture obtenue est < 80%, envisager de continuer la campagne avec un nombre d’équipes restreint) ;
– de la mise à jour des données épidémiologiques (courbe épidémique) ;
– de tout autre élément nouveau (sécurité, indisponibilité d’une équipe, intempérie majeure, etc.).

6.4.2 Planning des équipes

Voir Annexe 17.

Le planning quotidien des équipes est établi à partir du planning de vaccination par lieu. Il précise le lieu, le site et la durée, et permet de :
– organiser la préparation et la formation des équipes ;
– préparer la chaîne de froid, les transports, la préparation et l’installation des sites ainsi que l’approvisionnement des équipes sur les sites ;
– programmer l’information à la population.