Distomatoses (douves)

Infection/Epidémiologie

Signes cliniques/Diagnostic

Traitement

Douves pulmonaires
Paragonimus sp
Distribution : sud-est asiatique, Chine, foyers au Cameroun, Nigeria, Gabon, Congo, Colombie, Pérou
Transmission : consommation de crustacés d’eau douce crus

Les deux symptômes dominants sont une toux productive prolongée (> 2 semaines) et une hémoptysie intermittente (crachats de couleur rouille-brun). Dans les zones endémiques, penser à une paragonimose en cas de suspicion de tuberculose pulmonaire car les signes cliniques et radiologiques des deux maladies peuvent se confondre. La paragonimose est confirmée par la mise en évidence des œufs du parasite dans les crachats (ou éventuellement les selles).

praziquantel PO
Enfant > 2 ans et adulte :
25 mg/kg 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours

Douves hépato-biliaires

Fasciola hepatica et gigantica
Distribution
: mondiale, dans les régions d’élevage (moutons, bétail)
Transmission : consommation de plantes aquatiques crues



Pendant la migration des douvules : asthénie, fièvre prolongée, myalgies, douleur de l’hypocondre droit, hépatomégalie discrète, parfois manifestations allergiques, p.ex. prurit. A ce stade, le diagnostic est rarement évoqué et ne peut être confirmé que par la sérologie, l’examen parasitologique des selles est toujours négatif.
Une fois les douves adultes dans les voies biliaires : les symptômes ressemblent à ceux d’une lithiase biliaire : douleur de l’hypocondre droit, poussées d’ictère rétentionnel, d’angio- cholite fébrile. Le diagnostic est confirmé par la mise en évidence d’œufs du parasite dans les selles (ou de douves adultes dans les voies biliaires à l’échographie).


triclabendazole PO
Enfant et adulte :
10 mg/kg dose unique (à renouveler après 24 heures en cas d’infection sévère)

Opisthorchis felineus
(Asie, Europe orientale)
Opisthorchis viverrini
(Cambodge, Laos, Vietnam, Thaïlande)
Clonorchis sinensis
(Chine, Corée, Vietnam)
Transmission : consommation de poissons d’eau douce crus/peu cuits

Douleurs abdominales et diarrhée. En cas d’infestation massive, symptômes hépato- biliaires : hépatomégalie, douleur de l’hypocondre droit, ictère, accès d’angiocholite fébrile.
Le diagnostic est confirmé par la mise en évidence d’œufs du parasite dans les selles.

praziquantel PO
Enfant > 2 ans et adulte :
25 mg/kg 3 fois par jour pendant 1 ou 2 jours

Douves intestinales
Fasciolopsis buski
(Inde, Bangladesh, sud-est asiatique)
Heterophyes heterophyes
(sud-est asiatique, delta du Nil)
Metagonimus yokogawai
(Sibérie, Chine, Corée)
Transmission : consommation de plantes aquatiques (F. buski), de poissons crus/ mal cuits (autres espèces)

Les symptômes se limitent à une diarrhée et des douleurs épigastriques ou abdominales.
En cas d’infestation massive, F. buski peut provoquer des réactions œdémateuses allergiques (y compris ascite, anasarque).
Le diagnostic est confirmé par la mise en évidence d’œufs du parasite dans les selles.

praziquantel PO
Enfant > 2 ans et adulte :
25 mg/kg 3 fois par jour, un jour