2.4 Programmes de contrôle de la rougeole (OMS/Unicef)


La primovaccination dans le cadre du PEV, à elle seule, ne permet pas de contrôler la maladie. La mise en place d’activités de vaccination complémentaires spécifiques est indispensable.

2.4.1 Contrôle

Le contrôle est la première étape d’un programme de vaccination. Il vise à diminuer la morbidité et la mortalité de la maladie (nombre de cas et nombre de décès).

C’est notamment l’objectif poursuivi par les campagnes de vaccination de masse réalisées lors d’afflux de population (déplacés/réfugiés) ou réactives à une épidémie.

Les stratégies de contrôle comprennent 4 volets :
– amélioration de la prise en charge des patients ;
– renforcement de la vaccination de routine pour atteindre une couverture de primovaccination rougeole ≥ 90% chez les enfants de moins de 1 an ;
– administration d’une seconde dose de vaccin lors des activités vaccinales supplémentaires (AVS) : une campagne initiale de rattrapage pour éliminer la sensibilité à la rougeole dans la population (objectif couverture ≥ 95% des 6 mois-15 ans), puis des campagnes de suivi pour vacciner tous les enfants nés depuis la dernière AVS (objectif couverture ≥ 95% des 6-59 mois). L’intervalle entre ces campagnes doit être adapté selon la situation épidémiologique (2 à 4 ans) ;
– renforcement de la surveillance et évaluation de l’impact des activités afin de réadapter les stratégies.

Depuis fin 2011, la riposte rapide aux flambées épidémiques par la vaccination complète les stratégies de contrôle.

2.4.2 Elimination

Les stratégies d’élimination visent à interrompre la circulation du virus dans une large zone géographique. Il n’y a plus de cas, mais en raison du risque de réintroduction du virus, le maintien d’une couverture vaccinale très élevée est primordial.

Elles reposent sur 4 activités :
– amélioration du traitement des cas incluant l’administration systématique de vitamine A ;
– mise en place d’une surveillance pour chaque cas suspect : investigation et confirmation biologique ;
– maintien d’une couverture de primovaccination rougeole de routine ≥ 95% chez les enfants < 1 an ;
– offre d’une seconde opportunité de vaccination (AVS) pour maintenir la cohorte des susceptibles en dessous du seuil critique.

Les pays qui ont recours à des AVS régulières pour parvenir à un taux d’immunité élevé dans la population ne doivent pas envisager de mettre fin à ces AVS avant que l’administration systématique des 2 doses de vaccin n’atteigne une couverture d’au moins 90 à 95% au plan national.

2.4.3 Eradication

L’éradication signifie l’interruption complète de la transmission du virus sauvage dans le monde. Il n’y a plus de cas ni de transmission et les activités de vaccination peuvent être arrêtées. Cette phase ultime ne peut être mise en œuvre qu’après le succès de l’élimination au niveau mondial.