7.3 Surveillance de la vaccination


Les feuilles de pointage sont compilées tous les soirs par le responsable de l’équipe de vaccination et transmises au superviseur. Celui-ci vérifie les données, calcule la couverture vaccinale et le taux d’utilisation des vaccins. Il partage les résultats obtenus avec les équipes. La rétro-information est importante et motivante pour les équipes.

Si la couverture est faible, il faut en chercher les raisons (population mal informée, erreur dans le choix du site, rupture de stock de vaccins, manque de matériel, erreurs de pointage, etc.) et réajuster (planification de jours de vaccination supplémentaires, modification de la composition ou du nombre des équipes, changement de sites, renforcement ou adaptation de l’information à la population, etc.).

En fin de campagne, le coordinateur de la campagne complète et analyse le tableau de synthèse par lieu (Annexe 27), par district et total. Ce tableau permet de :
– déterminer la couverture vaccinale globale, par classe d’âge et par lieu ;
– calculer tous les indicateurs en fin de campagne ;
– fournir les informations aux responsables du Ministère de la Santé et aux partenaires ;
– rédiger un rapport final.

7.3.1 Couverture vaccinale

Définition

La couverture vaccinale est la proportion de personnes vaccinées dans la population cible. Son calcul permet de déterminer si l’objectif est atteint.
Elle est calculée pour l’ensemble la population cible, ainsi que par classe d’âge et par lieu.

                                              Nombre de doses administrées
Couverture vaccinale =  –––––––––––––––––––––––––––––   x 100
                                                       Population cible

Méthodes d’estimation

Couverture vaccinale administrative
Elle est estimée au cours de la campagne à partir des données collectées quotidiennement sur les feuilles de pointage et des données de recensement de population. Cette estimation présente certaines limites liées :
– à la fiabilité des données démographiques ;
– aux erreurs de collecte (pointage) ou de calcul (lors des compilations) ;
– aux personnes vaccinées provenant de localités n’appartenant pas à la zone cible.

Enquête de couverture vaccinale
Une enquête réalisée en fin de campagne permet d’obtenir des chiffres plus fiables. Elle fournit aussi des informations sur la qualité des activités :
– % de doses invalides (doses administrées chez des personnes n’appartenant pas à la population cible) ;
– motifs de non vaccination ;
– nombre de doses de vaccin reçues ;
– source de la vaccination (campagne, routine) ;
– pourcentage d’enfants présentant la carte de vaccination.

Le choix du type d’enquête − enquête en grappe ou échantillonnage de contrôle de qualité des lots (ECQL/LQAS) − dépend des objectifs et ressources disponibles. Les enquêtes en grappe sont plus simples à réaliser mais leur design ne permet pas d’identifier les zones où la couverture est faible, afin d’y planifier un rattrapage.

7.3.2 Taux d’utilisation des vaccins

Le taux d’utilisation des vaccins est un indicateur de qualité. Il est calculé par équipe, par jour et par site à partir des données recueillies sur les feuilles de pointage.

                                       Nombre de doses administrées
Taux d’utilisation =  –––––––––––––––––––––––––––––   x 100
                                          Nombre de doses utilisées*

* Nombre de flacons ouverts multiplié par nombre de doses par flacon.

Un taux d’utilisation anormal (moins de 85% ou plus de 100%) doit faire l’objet de vérifications immédiates : nombre de flacons de vaccins et solvants utilisés et restants, contrôle des calculs, conditions de reconstitution, problèmes survenus dans l’équipe, etc.