Épisode psychotique aigu

Select language:
Sommaire

     

     

    Dernière mise à jour : Juillet 2022

     

    Un épisode psychotique aigu (bouffée délirante aiguë) peut être unique, avec un déclenchement souvent brutal, ou se répéter ou marquer le début d’une psychose chronique. Il peut survenir dans les suites d’un événement de vie (deuil, stress aigu, traumatisme, etc.). Dans la psychose puerpérale, les thèmes du délire sont centrés sur la relation mère/enfant.

     

    Avant de prescrire un traitement antipsychotique, penser à une cause organique sous-jacente (voir Etat confusionnel), une prise de toxiques ; mesurer et noter la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le poids.

     

    Le traitement antipsychotique est le même que celui des psychoses chroniques (halopéridol ou rispéridone) et dure au moins 3 mois. Après 3 mois, si le patient est stabilisé, arrêter le traitement progressivement, en 4 semaines, en surveillant une éventuelle rechute. Si l’épisode psychotique aigu a duré plus de 3 mois, poursuivre le traitement pendant au moins 2 ans. 

     

    En cas d’anxiété ou d’agitation importantes, il est possible, en début de traitement, d’ajouter ponctuellement au traitement antipsychotique un traitement anxiolytique ou sédatif.