Cestodoses

Cestodoses (vers adultes)

Parasites

Signes cliniques/Laboratoire

Traitement

Transmission/Prévention

Taeniases
Taenia saginata
Taenia solium
(cosmopolites)

Souvent asymptomatique

Extériorisation des anneaux par l’anus, troubles digestifs parfois (douleurs épigastriques ou abdominales, nausées, diarrhée)

Laboratoire : œufs dans les selles ou sur la marge anale (scotch-test) ; anneaux dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
5 à 10 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Enfant : 50 mg/kg dose unique
Adulte : 2 g dose unique
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Contamination par ingestion de viande crue ou mal cuite :
• viande de bœuf pour T. saginata
• viande de porc pour T. solium

Prévention :
• individuelle : bien cuire la viande
• collective : surveillance des abattoirs

Bothriocéphalose
Diphyllobothrium latum
(régions de lacs en zone tempérée ou froide)

Souvent asymptomatique

En cas d’infestation massive : troubles digestifs discrets, anémie par carence en vitamine B12 associée à des troubles neurologiques (rare)

Laboratoire : œufs dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
10 à 25 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Enfant : 50 mg/kg dose unique
Adulte : 2 g dose unique
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Si anémie : vitamine B12 + acide folique

Contamination par ingestion de poisson d’eau douce cru ou mal cuit

Prévention :
• individuelle : bien cuire le poisson

Taeniase « infantile »
Hymenolepis nana
(cosmopolite)

Souvent asymptomatique

En cas d’infestation massive : troubles digestifs (douleurs épigastriques)

Laboratoire : œufs dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
15 à 25 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Adulte : 2 g en une prise à J1jour puis 1 g une fois par jour pendant 6 jours
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Contamination féco-orale ou auto- réinfestation

Prévention :
• individuelle : lavage des mains, coupe des ongles
• collective : hygiène et assainissement (eau, latrines, etc.)

Cestodoses (larves)

Parasites

Signes cliniques/Laboratoire

Traitement

Transmission/Prévention

Cysticercose
Taenia solium
(cosmopolite)

• musculaire : asymptomatique ou myalgies
• sous-cutanée : nodules
• cérébrale (neurocysticercose) : céphalées, convulsions, coma
• oculaire : exophtalmie, strabisme, iritis, etc.

Laboratoire : hyperéosinophilie sanguine ou rachidienne

Le traitement de la cysticercose cérébrale ou oculaire ne peut s’effectuer que dans des services spécialisés.
Le traitement anti-parasitaire sans diagnostic de localisation par tomodensitométrie et/ou image par résonance magnétique peut aggraver les symptômes, voire engager le pronostic vital. Le traitement est parfois neurochirurgical.

Contamination par ingestion d’aliments contaminés par des œufs de T. solium ou auto-réinfestation

Prévention :
• individuelle : traiter les sujets porteurs d’un ténia ; hygiène, cuisson suffisante des viandes

Kyste hydatique
Echinococcus granulosus
(Amérique du Sud, Afrique du Nord, de l’Est et du Sud, Europe de l’Est)

Kyste hydatique du foie (60% des cas) ou du poumon (30% des cas), localisation cérébrale possible.

Longue période asymptomatique. Le kyste se manifeste souvent lors du développement de complications (obstruction des voies biliaires ; choc anaphylactique en cas de rupture dans le péritoine, les vaisseaux ou un organe ; ictère douloureux fébrile en cas de rupture dans les voies biliaires, etc.).

Traitement de choix : exérèse chirurgicale

L’albendazole PO2 est utile en complément de la chirurgie ou lorsque la chirurgie est impossible :
Enfant de plus de 2 ans et adulte de moins de 60 kg :
7,5 mg/kg 2 fois par jour
Adulte de plus de 60 kg :
400 mg 2 fois par jour

Durée du traitement :
En complément de l’exérèse chirurgicale (en pré-opératoire ou en post-opératoire) : au moins 2 mois sans interruption ou au moins 2 cures de 28 jours à 14 jours d’intervalle.
Lorsque
la chirurgie est impossible : de 3 à 6 mois en moyenne et jusqu’à un an, en cure de 28 jours espacées d’un intervalle de 14 jours.

Contamination :
• directe : contact avec un chien
• indirecte : eau et aliments souillés par des déjections de chien

Prévention :
• individuelle : éviter la proximité avec les chiens
• collective : abattage des chiens errants, surveillance des abattoirs



Footnotes
Ref Notes
1 Le praziquantel peut être administré pendant la grossesse en cas de taeniases à T. solium. Pour les autres indications, il est préférable d’attendre la fin de la grossesse. [ a b c ]
2 L’albendazole est contre-indiqué pendant le premier trimestre de la grossesse.