Cestodoses

Cestodoses (vers adultes)

Parasites

Signes cliniques/Laboratoire

Traitement

Transmission/Prévention

Taeniases
Taenia saginata
Taenia solium
(cosmopolites)

Souvent asymptomatique

Extériorisation des anneaux par l’anus, troubles digestifs parfois (douleurs épigastriques ou abdominales, nausées, diarrhée)

Laboratoire : œufs dans les selles ou sur la marge anale (scotch-test) ; anneaux dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
5 à 10 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Enfant : 50 mg/kg dose unique
Adulte : 2 g dose unique
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Contamination par ingestion de viande crue ou mal cuite :
• viande de bœuf pour T. saginata
• viande de porc pour T. solium

Prévention :
• individuelle : bien cuire la viande
• collective : surveillance des abattoirs

Bothriocéphalose
Diphyllobothrium latum
(régions de lacs en zone tempérée ou froide)

Souvent asymptomatique

En cas d’infestation massive : troubles digestifs discrets, anémie par carence en vitamine B12 associée à des troubles neuro- logiques (rare)

Laboratoire : œufs dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
10 à 25 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Enfant : 50 mg/kg dose unique
Adulte : 2 g dose unique
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Si anémie : vitamine B12 + acide folique

Contamination par ingestion de poisson d’eau douce cru ou mal cuit

Prévention :
• individuelle : bien cuire le poisson

Taeniase « infantile »
Hymenolepis nana
(cosmopolite)

Souvent asymptomatique

En cas d’infestation massive : troubles digestifs (douleurs épi- gastriques)

Laboratoire : œufs dans les selles

praziquantel PO1
Enfant de plus de 4 ans et adulte :
15 à 25 mg/kg dose unique
ou
niclosamide PO
Adulte : 2 g en une prise à J1jour puis 1 g une fois par jour pendant 6 jours
Bien mâcher les comprimés avant de les avaler avec très peu d’eau.

Contamination féco-orale ou auto- réinfestation

Prévention :
• individuelle : lavage des mains, coupe des ongles
• collective : hygiène et assainissement (eau, latrines, etc.)

Cestodoses (larves)

Parasites

Signes cliniques/Laboratoire

Traitement

Transmission/Prévention

Cysticercose
Taenia solium
(cosmopolite)

• musculaire : asymptomatique ou myalgies
• sous-cutanée : nodules
• cérébrale (neurocysticercose) : céphalées, convulsions, coma
• oculaire : exophtalmie, strabisme, iritis, etc.

Laboratoire : hyperéosinophilie sanguine ou rachidienne

Le traitement de la cysticercose cérébrale ou oculaire ne peut s’effectuer que dans des services spécialisés.
Le traitement anti-parasitaire sans diagnostic de localisation par tomodensitométrie et/ou image par résonance magnétique peut aggraver les symptômes, voire engager le pronostic vital. Le traitement est parfois neurochirurgical.

Contamination par ingestion d’ali- ments contaminés par des œufs de T. solium ou auto-réinfestation

Prévention :
• individuelle : traiter les sujets porteurs d’un ténia ; hygiène, cuisson suffisante des viandes

Kyste hydatique
Echinococcus granulosus
(Amérique du Sud, Afrique du Nord, de l’Est et du Sud, Europe de l’Est)

Kyste hydatique du foie (60% des cas) ou du poumon (30% des cas), localisation cérébrale possible.

Longue période asymptomatique. Le kyste se manifeste souvent lors du développement de complications (obstruction des voies biliaires ; choc anaphylactique en cas de rupture dans le péritoine, les vaisseaux ou un organe ; ictère douloureux fébrile en cas de rupture dans les voies biliaires, etc.).

Traitement de choix : exérèse chirurgicale

L’albendazole PO2 est utile en complément de la chirurgie ou lorsque la chirurgie est impossible :
Enfant de plus de 2 ans et adulte de moins de 60 kg :
7,5 mg/kg 2 fois par jour
Adulte de plus de 60 kg :
400 mg 2 fois par jour

Durée du traitement :
En complément de l’exérèse chirurgicale (en pré- opératoire ou en post-opératoire) : au moins 2 mois sans interruption ou au moins 2 cures de 28 jours à 14 jours d’intervalle.
Lorsque
la chirurgie est impossible : de 3 à 6 mois en moyenne et jusqu’à un an, en cure de 28 jours espacées d’un intervalle de 14 jours.

Contamination :
• directe : contact avec un chien
• indirecte : eau et aliments souillés par des déjections de chien

Prévention :
• individuelle : éviter la proximité avec les chiens
• collective : abattage des chiens errants, surveillance des abattoirs



Footnotes
Ref Notes
1 Le praziquantel peut être administré pendant la grossesse en cas de taeniases à T. solium. Pour les autres indications, il est préférable d’attendre la fin de la grossesse. [ a b c ]
2 L’albendazole est contre-indiqué pendant le premier trimestre de la grossesse.