Conjonctivite du nouveau-né


– Conjonctivite due à Neisseria gonorrhoeae et/ou Chlamydia trachomatis chez les nouveau-nés dont la mère est atteinte d’une infection génitale à gonocoque et/ou à chlamydia au moment de l'accouchement.
– ll s’agit d’une urgence médicale. En l'absence de traitement rapide, risque de lésions de la cornée et déficience visuelle. 

Signes cliniques

– Conjonctivite purulente, unilatérale ou bilatérale, dans les 28 premiers jours de vie. 

Traitement

– Nettoyage des yeux avec une solution isotonique stérile (chlorure de sodium à 0,9% ou Ringer lactate) 4 fois par jour pour enlever les sécrétions.
– Antibiothérapie :
• pour tous les enfants qui présentent une conjonctivite dans les 28 premiers jours de vie
• pour tous les nouveau-nés, lorsqu'une infection génitale (écoulement cervical purulent) est présente chez la mère au moment de l'accouchement (écoulement cervical purulent)


0 à 7 jours

8 à 28 jours

Première ligne

ceftriaxone IM : 50 mg/kg dose unique (max. 125 mg) 

ceftriaxone IM : 50 mg/kg dose unique (max. 125 mg) 
+
azithromycine PO : 20 mg/kg une fois par jour pendant 3 jours

Alternatives

Si ceftriaxone contre-indiquée :
céfotaxime IM : 100 mg/kg dose unique

Si azithromycine non disponible :
érythromycine PO : 12,5 mg/kg 4 fois par jour pendant 14 jours

Si les symptômes persistent 48 heures après le traitement parentéral seul, ajouter azithromycine PO (ou érythromycine PO comme ci-dessus).

Remarques :
– Lorsqu'on ne peut pas traiter immédiatement par voie générale, nettoyer les 2 yeux et appliquer tétracycline pommade ophtalmique 1% toutes les heures jusqu'à ce que le traitement par voie général soit disponible.
– Dans tous les cas, traiter l'infection génitale chez la mère et le partenaire (voir Infections génitales, Chapitre 9).

Prévention

Appliquer le plus tôt possible et de préférence dans l’heure qui suit la naissance :
tétracycline 1% pommade ophtalmique : une bande de 1 cm dans chaque œil.