Troubles psychotiques


Les psychoses sont caractérisées par l’existence d’idées délirantes. Le patient est convaincu de choses en opposition avec la réalité, du fait d’intuitions, d’interprétations ou d’hallucinations, surtout auditives.
Le délire s’accompagne souvent de troubles du comportement, p.ex. agitation, prostration, mutisme, opposition, fuite.

La prise en charge repose sur un soutien psychosocial associé à un traitement antipsychotique. 
Son efficacité et le pronostic dépendent en grande partie de la qualité de la relation établie avec le patient et sa famille.
Le maintien à domicile avec suivi ambulatoire est préféré si le patient n’est pas dangereux pour lui-même ou les autres et si l’entourage est capable de gérer les troubles.

Le sens donné aux troubles psychotiques varie selon le contexte culturel1 . Leur origine peut être attribuée par exemple à un ensorcellement ou à l’intervention d’ancêtres. La prise en charge doit intégrer ces conceptions, sans opposer le traitement « traditionnel » généralement en cours, au traitement conventionnel proposé.



Footnotes
Ref Notes
1

D’où l’importance de travailler avec un « informateur » - au sens anthropologique du terme - si l’on n’est pas familier de la culture considérée.