Chlorure de POTASSIUM à 10% = KCl à 10% injectable

Prescription sous contrôle médical

Indications

– Traitement des hypokaliémies sévères (arythmie, faiblesse musculaire marquée, rhabdomyolyse ou kaliémie ≤ 2,5 mmol/litre)

Présentation et voie d'administration

– Ampoule de solution hypertonique de chlorure de potassium à 10% (100 mg/ml, 10 ml) soit 1 g de chlorure de potassium (KCl) par ampoule de 10 ml.
– Composition ionique :
• potassium (K+) : 13,4 mmol par ampoule de 10 ml (13,4 mEq)
• chlorure (Cl) : 13,4 mmol par ampoule de 10 ml (13,4 mEq)
– Attention à la concentration indiquée sur l’ampoule : il existe aussi des ampoules à 7,5%, 11,2%, 15% et 20%.
– NE JAMAIS ADMINISTRER EN IV DIRECTE OU IM OU SC. Administrer uniquement en perfusion IV lente dans une solution de chlorure de sodium à 0,9%.
– Pour la dilution :
• La concentration en potassium dans la solution à perfuser ne doit pas excéder 40 mmol par litre.
• Retourner au moins 5 fois le flacon ou la poche pour bien mélanger le potassium au chlorure de sodium à 0,9%.

Posologie et durée

La posologie dépend de la gravité l’hypokaliémie et du terrain du patient. A titre indicatif :

– Enfant de plus de 1 mois : 0,2 mmol/kg/heure pendant 3 heures
Chaque mmol de potassium est à diluer dans 25 ml de chlorure de sodium à 0,9%.
Exemples :

10 kg

0,2 (mmol) x 10 (kg) = 2 mmol/heure x 3 heures = 6 mmol
6 mmol (= 4,5 ml de solution de KCl à 10%) à diluer dans 150 ml de NaCl 0,9% et à perfuser en 3 heures

15 kg

0,2 (mmol) x 15 (kg) = 3 mmol/heure x 3 heures = 9 mmol
9 mmol (= 6,5 ml de solution de KCl à 10%) à diluer dans 225 ml de NaCl 0,9% et à perfuser en 3 heures

– Adulte : 40 mmol (= 3 ampoules de 10 ml de solution de KCl à 10%) dans un litre de chlorure de sodium à 0,9%, à administrer en 4 heures. Ne pas dépasser 10 mmol/heure.

La perfusion peut être renouvelée si les symptômes sévères persistent ou si la kaliémie reste < 3 mmol/litre.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Administrer avec prudence chez le sujet âgé.
– Administrer avec prudence et réduire la dose en cas d’insuffisance rénale (risque accru d’hyperkaliémie).
– Peut provoquer :
• en cas d’administration trop rapide ou excessive : hyperkaliémie, troubles du rythme et de la conduction cardiaque, potentiellement fatal ;
• en cas d’infiltration en dehors de la veine : nécrose.
– Surveiller étroitement la perfusion.

Remarques

– Une solution de potassium à 7,5% contient 1 mmol de K+/ml ; une solution à 11,2% contient 1,5 mmol de K+/ml ; une solution à 15% contient 2 mmol de K+/ml ; une solution à 20% contient 2,68 mmol de K+/ml.
– Une hypokaliémie modérée est définie, au plan biologique, par une kaliémie < 3,5 mmol/litre ; une hypokaliémie sévère par une kaliémie ≤ 2,5 mmol/litre.
– Conservation : température inférieure à 25 °C