8.2 Formulations des médicaments antituberculeux

8.2.1 Associations à doses fixes (ADF)

Les ADF sont des associations de 2, 3 ou 4 médicaments distincts dans un même comprimé. Elles ont l’avantage d’améliorer l’observance et d’éviter que le patient ne prenne qu’une partie des médicaments prescrits, réduisant ainsi le risque d’échec thérapeutique et de développement de résistances. Des ADF de qualité garantie n’existent que pour les médicaments du Groupe 1. Pour leur composition, se référer au Tableau 8.2.

Tableau 8.2 - Associations à doses fixes (ADF) de qualité garantie

ADF

Formulations disponibles pour traitement quotidien*

Adultes :

4 médicaments

E275 mg/H75 mg/Z400 mg/R150 mg

3 médicaments

E275 mg/H75 mg/R150 mg

3 médicaments

H75 mg/Z400 mg/R150 mg

2 médicaments

H75 mg/R150 mg

Enfants :

3 médicaments

H50 mg/Z150 mg/R75 mg

3 médicaments*

H30 mg/Z150 mg/R60 mg

2 médicaments

H50 mg/R75 mg

2 médicaments*

H30 mg/R60 mg

2 médicaments*

H60 mg/R60 mg

* Ces formulations doivent être abandonnées si les nouvelles ADF pédiatriques correspondant aux doses recommandées par l’OMS sont disponibles2.

8.2.2 Médicaments monocomposés

Il n’existe pas d’ADF de qualité garantie pour les médicaments des Groupes 2 à 5. Le traitement de la TB-MR est administré sous forme d’association de médicaments monocomposés.

8.2.3 Formulations pédiatriques

Il n’existe pas toujours de formes/dosages pédiatriques pour les médicaments antituberculeux. Leur administration peut donc être problématique. Pour certains médicaments, la seule option est de manipuler les formulations pour adultes disponibles :
– Fractionnement des comprimés : utiliser les comprimés sécables lorsqu’ils sont disponibles. Attention, tous les comprimés ne peuvent pas être fractionnés car cela peut affecter la biodisponibilité et l'efficacité du médicament (p.ex. le principe actif peut être protégé de l'acidité gastrique par un enrobage).
– Broyage des comprimés et ouverture des capsules : une fraction de la poudre correspondant à la dose nécessaire est administrée. La poudre restante doit être jetée après l'administration. Ces poudres peuvent être mélangées avec de la nourriture ou des liquides tels que des jus de fruits, etc. Ces manipulations doivent être effectuées immédiatement avant l'administration du médicament. Il y a peu de données sur l'impact du mélange des médicaments avec de la nourriture ou des liquides. Dans certains cas, des interactions peuvent modifier la biodisponibilité des médicaments.
– La préparation de formulations extemporanées à partir des formulations pour adultes est une alternative, toutefois, celle-ci ne peut être envisagée que s’il existe du personnel qualifié pour assurer une préparation suivant les bonnes pratiques pharmaceutiques.