SALBUTAMOL = ALBUTÉROL injectable

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Utérorelaxant

Indications

– Menace d'accouchement prématuré (préférer la nifédipine pour cette indication)

Présentation et voie d'administration

– Ampoule à 0,5 mg (0,5 mg/ml, 1 ml) pour perfusion IV

Posologie

Diluer 5 mg (10 ampoules à 0,5 mg) dans 500 ml de glucose à 5% ou de chlorure de sodium à 0,9% pour obtenir une solution à 10 microgrammes/ml.
Débuter la perfusion à un débit de 15 à 20 microgrammes/minute (30 à 40 gouttes/minute).
Si les contractions persistent, augmenter le débit de 10 à 20 gouttes/minute toutes les 30 minutes jusqu'à l’arrêt des contractions. Ne pas dépasser 45 microgrammes/minute (90 gouttes/minute).
Maintenir le débit efficace pendant une heure après l’arrêt des contractions puis réduire le débit de moitié toutes les 6 heures.

Durée

– 48 heures maximum

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de pré-éclampsie, éclampsie, hémorragie utérine, infection intra-utérine, mort fœtale in utero, placenta praevia, hématome rétro-placentaire, rupture des membranes, grossesse multiple, cardiopathie grave.
– Administrer avec prudence en cas de diabète, hyperthyroïdie.
– Ne pas associer à la nifédipine.
– Peut provoquer : œdème pulmonaire, ischémie myocardique, tachycardie maternelle et fœtale, hypotension, tremblements, céphalées, hypokaliémie, hyperglycémie.
– Surveiller régulièrement le pouls maternel. Diminuer le débit en cas de tachycardie maternelle (> 120/minute).
– Grossesse : pas de contre-indication
– Allaitement : à éviter

Remarques

– La solution diluée dans un flacon de perfusion se conserve 24 heures maximum.
– Ne pas mélanger avec d’autres médicaments dans le même flacon de perfusion.
– Il existe aussi des ampoules à 0,25 mg (0,05 mg/ml, 5 ml).
– Conservation : température inférieure à 25 °C -