Filarioses


Les filarioses sont des helminthiases tissulaires dues à des vers nématodes, les filaires. La transmission interhumaine s’effectue par l’intermédiaire d’un insecte vecteur, à l’occasion d’une piqûre.

Les principales espèces pathogènes sont présentées dans le tableau ci-dessous. Dans les régions co-endémiques, les infections mixtes sont fréquentes.

Chaque filaire présente 2 principaux stades de développement : macrofilaires (vers adultes) et microfilaires (embryons). Le choix du traitement dépend du stade pathogène de l’espèce considérée. Il vise les microfilaires pour O. volvulus et les macrofilaires pour les autres espèces.

Espèces/Infections

Localisation
des
macrofilaires

Localisation
des
microfilaires

Stade
pathogène

Présence de
Wolbachia

Onchocerca volvulus
(onchocercose)

Nodules sous-cutanés

Derme et œil

Microfilaires

Oui

Loa loa
(loase)

Tissus sous-cutanés

Sang

Macrofilaires

Non

Wuchereria bancrofti, Brugia malayi et Brugia timori
(filarioses lymphatiques)

Vaisseaux lymphatiques

Sang

Macrofilaires

Oui

Les antifilariens classiques sont la diéthylcarbamazine (DEC), l’ivermectine et l’albendazole. La doxycycline est utilisée uniquement dans le traitement d’O. volvulus et des filaires lymphatiques, qui hébergent une bactérie symbiotique (Wolbachia) sensible à la doxycycline.