Impétigo

Select language:
Sommaire

    Infection dermo-épidermique bénigne et contagieuse. Les germes responsables sont le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A et Staphylococcus aureus, souvent associés sur une même lésion. La transmission s’effectue par contact direct. Elle est favorisée par le manque d'eau et d'hygiène.

    Les formes primitives touchent surtout l’enfant. Les formes compliquant une dermatose prurigineuse sous-jacente (pédiculose, gale, eczéma, herpès, varicelle, etc.) sont plus fréquentes chez l’adulte.

    Signes cliniques

    • Impétigo croûteux : vésiculo-bulles flasques sur peau érythémateuse puis croûtes jaunâtres avec présence d’éléments d’âges différents, ne laissant pas de cicatrice. Localisations préférentielles : pourtour de la bouche et du nez, membres, cuir chevelu.
    • Impétigo bulleux : grandes bulles flasques et vastes érosions de la région ano-génitale, chez le nouveau-né et le nourrisson.
    • Ecthyma : impétigo creusant, nécrotique, laissant une cicatrice, favorisé par l’immunodépression (p. ex. infection par le HIV, malnutrition), le diabète et l’alcoolisme.
    • Quel que soit l’aspect des lésions : absence de fièvre ou autres signes généraux.
    • Complications possibles :
      • abcès, pyodermite, cellulite, lymphangite, ostéomyélite, septicémie ;
      • glomérulonéphrite aiguë (à rechercher systématiquement).

    Traitement

    • Impétigo croûteux peu étendu (5 éléments max., localisés dans la même région) :
      • Nettoyer à l'eau et au savon avant d’appliquer la mupirocine, sécher.
      • mupirocine 2% : une application 3 fois par jour pendant 7 jours. Réévaluer au bout de 3 jours. En l’absence d’amélioration, traiter comme ci-dessous.
      • Couper les ongles ras. Eviter de toucher les lésions, recouvrir d’une compresse si possible.

     

    • Impétigo croûteux étendu (plus de 5 éléments ou atteinte de plusieurs régions) ou impétigo bulleux ou ecthyma ou impétigo abcédé ou patient immunodéprimé ou échec du traitement local :
      • Nettoyer à l'eau et au savon 2 à 3 fois par jour, sécher.
      • Couper les ongles ras. Eviter de toucher les lésions, recouvrir d’une compresse si possible.
      • Inciser les abcès, si présents.
      • Administrer une antibiothérapie a Citation a. En cas d’allergie à la pénicilline uniquement (résistance fréquente aux macrolides), azithromycine PO pendant 3 jours (enfant : 10 mg/kg une fois par jour ; adulte : 500 mg une fois par jour)  par voie orale : 
        céfalexine PO pendant 7 jours
        Nouveau-né de moins de 7 jours : 25 mg/kg 2 fois par jour
        Nouveau-né de 7 à 28 jours : 25 mg/kg 3 fois par jour
        Enfant de 1 mois à 12 ans : 25 mg/kg 2 fois par jour
        Enfant de 12 ans et plus et adulte : 1 g 2 fois par jour
        ou, à défaut,
        cloxacilline PO pendant 7 jours
        Enfant de plus de 10 ans : 15 mg/kg 3 fois par jour (max. 3 g par jour)
        Adulte : 1 g 3 fois par jour

    Remarque : en cas d’impétigo péri-ombilical chez le nouveau-né, administrer de la cloxacilline IV.

     

    • Dans tous les cas :
      • Eviction scolaire (retour possible après 24 à 48 heures d’antibiothérapie).
      • Rechercher et traiter une dermatose sous-jacente : pédiculosegaleeczémaherpèsteigne ou un foyer ORL.
      • Dépister et traiter les sujets contacts.
      • Rechercher une protéinurie à la bandelette, 3 semaines après l’infection.

     

    Notes
    • (a)En cas d’allergie à la pénicilline uniquement (résistance fréquente aux macrolides), azithromycine PO pendant 3 jours (enfant : 10 mg/kg une fois par jour ; adulte : 500 mg une fois par jour)