Épiglottite

Select language:
Sommaire

    Infection bactérienne de l'épiglotte chez les jeunes enfants due à Haemophilus influenzae type b (Hib), rare lorsque la couverture vaccinale au Hib est élevée. L’épiglottite peut être due à d'autres bactéries et toucher les adultes.

    Signes cliniques

    • Apparition rapide (moins de 12 à 24 heures) d'une fièvre élevée.
    • Patient en position typique, préférant être assis, penché en avant, la bouche ouverte, anxieux.
    • Gêne à la déglutition avec impossibilité d’avaler la salive (le patient bave), détresse respiratoire.
    • Stridor (contrairement au croup, la voix n’est pas rauque, le patient ne tousse pas).
    • Altération sévère de l’état général a Citation a. Signes d’une altération sévère de l’état général chez l’enfant : pleurs faibles ou geignements, enfant somnolent et difficile à réveiller, ne souriant pas, regard vide ou anxieux, pâleur ou cyanose, hypotonie générale.

     

     
    Asseoir confortablement l’enfant sur les genoux des parents, ne pas le forcer à s’allonger ce qui aggraverait l'obstruction des voies respiratoires. Éviter tout examen risquant d’aggraver les symptômes, y compris l'examen de la bouche et de la gorge.

    Traitement

    • En cas d’obstruction imminente des voies aériennes, intubation ou trachéotomie en urgence. L’intubation présente des difficultés techniques et doit être réalisée sous anesthésie par un opérateur expérimenté. Se tenir prêt à réaliser une trachéotomie en cas d’échec de l’intubation.
    • Dans tous les cas :
      • Poser une voie veineuse et hydrater par voie IV.
      • Antibiothérapie :
        ceftriaxone IV lente (3 minutes) ou perfusion IV (30 minutes) b Citation b. Pour l’administration en IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau pour préparation injectable uniquement. Pour l’administration en perfusion, chaque dose de ceftriaxone doit être diluée dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de plus de 20 kg et chez les adultes. . Ne pas administrer en IM (peut déclencher l’agitation de l’enfant et précipiter un arrêt respiratoire).
        Enfant : 50 mg/kg une fois par jour
        Adulte : 1 g une fois par jour
        Administrer pendant au moins 5 jours puis après amélioration clinique c Citation c. Les critères d’amélioration sont : diminution de la fièvre, amélioration de la respiration et de la SpO2, reprise de l’appétit et/ou de l’activité. et si le patient peut avaler, prendre le relais avec :
        amoxicilline/acide clavulanique (co-amoxiclav) PO pour compléter 7 à 10 jours de traitement. Utiliser les formulations 8:1 ou 7:1 uniquement. La dose est exprimée en amoxicilline :
        Enfant < 40 kg : 50 mg/kg 2 fois par jour
        Enfant ≥ 40 kg et adulte :
        Rapport 8:1 : 3000 mg par jour (2 cp à 500/62.5 mg 3 fois par jour)
        Rapport 7:1 : 2625 mg par jour (1 cp à 875/125 mg 3 fois par jour)

    ​​​​​​​

    Notes
    • (a)Signes d’une altération sévère de l’état général chez l’enfant : pleurs faibles ou geignements, enfant somnolent et difficile à réveiller, ne souriant pas, regard vide ou anxieux, pâleur ou cyanose, hypotonie générale.
    • (b)Pour l’administration en IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau pour préparation injectable uniquement. Pour l’administration en perfusion, chaque dose de ceftriaxone doit être diluée dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de plus de 20 kg et chez les adultes.
    • (c)Les critères d’amélioration sont : diminution de la fièvre, amélioration de la respiration et de la SpO2, reprise de l’appétit et/ou de l’activité.