Trachéite bactérienne

Select language:
Sommaire

    Infection bactérienne de la trachée chez l’enfant, survenant à la suite d'une infection virale (croup, grippe, rougeole, etc.).

    Signes cliniques

    • Fièvre et altération sévère de l’état général a Citation a. Signes d’une altération sévère de l’état général chez l’enfant : pleurs faibles ou geignements, enfant somnolent et difficile à réveiller, ne souriant pas, regard vide ou anxieux, pâleur ou cyanose, hypotonie générale. .
    • Stridor, toux et détresse respiratoire.
    • Sécrétions purulentes abondantes.
    • Contrairement à l’épiglottite, les symptômes apparaissent progressivement et l’enfant préfère être couché.
    • Dans les cas sévères, risque d’obstruction complète des voies aériennes en particulier chez les très jeunes enfants.

    Traitement

    • Aspiration des sécrétions bucco-pharyngées purulentes.
    • Poser une voie veineuse et hydrater par voie IV.
    • Antibiothérapie :
      ceftriaxone IV lente b Citation b. Pour l’administration en IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau pour préparation injectable uniquement. Pour l’administration en perfusion, chaque dose de ceftriaxone doit être diluée dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de plus de 20 kg et chez les adultes. (3 minutes) ou perfusion IV (30 minutes). Ne pas administrer en IM (peut déclencher l’agitation de l’enfant et précipiter un arrêt respiratoire).
      Enfant : 50 mg/kg une fois par jour
      Adulte : 1 g une fois par jour
      +
      cloxacilline perfusion IV (60 minutes)
      Enfant de moins de 12 ans : 25 à 50 mg/kg toutes les 6 heures
      Enfant de 12 ans et plus et adulte : 2 g toutes les 6 heures
      Administrer pendant au moins 5 jours puis après amélioration clinique c Citation c. Les critères d’amélioration sont : diminution de la fièvre, amélioration de la respiration et de la SpO2, reprise de l’appétit et/ou de l’activité. et si le patient peut avaler, prendre le relais avec :
      amoxicilline/acide clavulanique (co-amoxiclav) PO pour compléter 7 à 10 jours de traitement, comme pour une épiglottite.
    • En cas d’obstruction complète des voies aériennes : intubation si possible, voire, trachéotomie.

     

    Notes
    • (a)Signes d’une altération sévère de l’état général chez l’enfant : pleurs faibles ou geignements, enfant somnolent et difficile à réveiller, ne souriant pas, regard vide ou anxieux, pâleur ou cyanose, hypotonie générale.
    • (b)Pour l’administration en IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau pour préparation injectable uniquement. Pour l’administration en perfusion, chaque dose de ceftriaxone doit être diluée dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de plus de 20 kg et chez les adultes.
    • (c)Les critères d’amélioration sont : diminution de la fièvre, amélioration de la respiration et de la SpO2, reprise de l’appétit et/ou de l’activité.