Trachéite bactérienne


Infection bactérienne de la trachée chez l’enfant, survenant à la suite d'une infection virale (croup, grippe, rougeole, etc.).

Signes cliniques

– Fièvre et altération sévère de l’état général1 .
– Stridor, toux et détresse respiratoire.
– Sécrétions purulentes abondantes.
– Contrairement à l’épiglottite, les symptômes apparaissent progressivement et l’enfant préfère être couché.
– Dans les cas sévères, risque d’obstruction complète des voies aériennes en particulier chez les très jeunes enfants.

Traitement

– Aspiration des sécrétions bucco-pharyngées purulentes.

– Poser une voie veineuse et hydrater par voie IV.

– Antibiothérapie :
ceftriaxone IV lente2 (3 minutes) ou perfusion IV (30 minutes). Ne pas administrer en IM (peut déclencher l’agitation de l’enfant et précipiter un arrêt respiratoire).
Enfant : 50 mg/kg une fois par jour
Adulte : 1 g une fois par jour
+
cloxacilline perfusion IV (60 minutes)
Enfant de moins de 12 ans : 25 à 50 mg/kg toutes les 6 heures
Enfant de 12 ans et plus et adulte : 2 g toutes les 6 heures
Administrer pendant au moins 5 jours puis après amélioration clinique3 et si le patient peut avaler, prendre le relais avec :
amoxicilline/acide clavulanique (co-amoxiclav) PO pour compléter 7 à 10 jours de traitement, comme pour une épiglottite.

– En cas d’obstruction complète des voies aériennes : intubation si possible, voire, trachéotomie.



Footnotes
Ref Notes
1 Signes d’une altération sévère de l’état général chez l’enfant : pleurs faibles ou geignements, enfant somnolent et difficile à réveiller, ne souriant pas, regard vide ou anxieux, pâleur ou cyanose, hypotonie générale.
2 Pour l’administration en IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau pour préparation injectable uniquement. Pour l’administration en perfusion, chaque dose de ceftriaxone doit être diluée dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium 0,9% ou de glucose 5% chez les enfants de plus de 20 kg et chez les adultes.
3 Les critères d’amélioration sont : diminution de la fièvre, amélioration de la respiration et de la SpO2, reprise de l’appétit et/ou de l’activité.