Annexe 20. Accompagnateurs DOT

Select language:
Sommaire

    Mise à jour : Janvier 2022

     

    Les accompagnateurs DOT doivent recevoir une formation spécifique pour connaître et comprendre leur rôle afin de fournir au patient éducation thérapeutique et soutien adéquats.
    Ils doivent être rémunérés pour le temps qu'ils consacrent à cette activité et pour leurs services. Leurs dépenses doivent être remboursées.

    20.1 Sélection d’un accompagnateur DOT

    Un accompagnateur DOT doit a Citation a. USAID TB CARE II (2017) Community-based Care for Drug-resistant Tuberculosis: A Guide for Implementers. Version 3, Updated in 2017.
    https://tbcare2.org/wp-content/uploads/2018/09/Community-Based-DR-TB-20180830-1.pdf
    :

    • Appartenir à la même communauté que le patient ;
    • Être de préférence un agent de santé communautaire ou une personne ayant une formation dans le domaine de la santé (p. ex. un pharmacien) mais l'accompagnateur DOT peut être une personne sans formation sanitaire (p. ex. un collègue ou un voisin) ;
    • Être choisi par, ou être acceptable pour, le patient et sa famille (p. ex. accompagnateur et patient du même sexe) ;
    • Être capable de respecter la confidentialité ;
    • Avoir une vie stable ;
    • Avoir des compétences de base (savoir lire, écrire et compter) ;
    • Être motivé pour prendre soin d'un patient TB et s'engager à le soutenir pendant toute la durée du traitement ;
    • Vivre à proximité du patient, être en mesure de faire des visites régulières (quotidiennes, hebdomadaires) et de se rendre immédiatement au domicile du patient en cas d'urgence ;
    • Être en bonne condition physique et non immunodéprimé b Citation b. La cause la plus fréquente d’immunodépression est l’infection par le VIH mais certaines maladies chroniques comme le diabète peuvent aussi provoquer un déficit immunitaire favorisant l’infection tuberculeuse et la TB active. .

     

    De manière générale, il n’est pas recommandé que l'accompagnateur DOT soit un membre de la famille. Les relations familiales peuvent interférer avec la capacité d'administrer le traitement, en particulier lorsque le patient est un enfant.

    20.2 Rôles et responsabilités

    Le rôle et les responsabilités de l'accompagnateur DOT peuvent inclure :

    • Supervision de la prise des médicaments et enregistrement des prises sur la carte de traitement du patient.
    • Identification des effets indésirables et référence du patient en consultation si nécessaire.
    • Accompagnement du patient aux consultations médicales.
    • Collecte et transport des échantillons de crachats pour microscopie et culture.
    • Education sanitaire des membres de la famille, y compris sur le risque de transmission et les mesures de contrôle de l'infection au domicile.
    • Détection des signes et symptômes de TB parmi les membres de la famille.
    • Participation à des séances de formation continue.

     

    Notes
    • (a)USAID TB CARE II (2017) Community-based Care for Drug-resistant Tuberculosis: A Guide for Implementers. Version 3, Updated in 2017.
      https://tbcare2.org/wp-content/uploads/2018/09/Community-Based-DR-TB-20180830-1.pdf
    • (b)La cause la plus fréquente d’immunodépression est l’infection par le VIH mais certaines maladies chroniques comme le diabète peuvent aussi provoquer un déficit immunitaire favorisant l’infection tuberculeuse et la TB active.