Annexe 46. Conduite à tenir en cas d’accident d’exposition au sang (AES) lors d’une campagne de vaccination

Select language:
Sommaire

    46.1 Premiers soins

    En cas de piqûre ou coupure avec du matériel contaminé par du sang (exposition
    percutanée) :
    – laisser saigner la plaie ;
    – nettoyer immédiatement la plaie et la peau qui l'entoure à l'eau et au savon, rincer ;
    – désinfecter avec de la polyvidone iodée 10% pendant 5 minutes.

    46.2 Évaluation du risque de transmission

    En cas d'exposition percutanée, le taux de séroconversion est en moyenne de 0,3% pour le VIH et 10 à 30% pour l’hépatite B.
    Le risque réel de transmission dépend de la quantité de sang infecté transmise et de la charge virale du patient source. Le port de gant réduit probablement de façon très importante ce risque.
    Lors des campagnes de vaccination, les accidents sont le plus souvent une piqûre avec une aiguille ayant servi à une injection IM ou SC. Le risque est considéré comme « intermédiaire ».
    Dans le cas d’AES avec du matériel utilisé depuis plus de 72 heures, le risque d’infection est extrêmement faible pour le VIH mais reste significatif pour le virus de l’hépatite B.

    46.3 Prise de décision thérapeutique

    Le médecin de référence est chargé d’analyser le risque, d’apporter un soutien psychologique à la personne exposée et de décider de la conduite à tenir.
    L’analyse du risque doit être effectuée rapidement pour débuter dès que possible la prophylaxie, si nécessaire. L’analyse doit être minutieuse afin de poser clairement l’indication ou non de prophylaxie antirétrovirale.
    La nature de l’exposition, le statut sérologique du patient source et le statut de la personne exposée (pour l’hépatite B) sont à prendre en compte pour décider de la conduite à tenir.

     

    Prescription d'une prophylaxie post-AES dans le cadre d’une exposition intermédiaire :

     

    VIH

    Statut du patient
    source
    (test ou histoire
    clinique)

    Positif Prophylaxie recommandée
    Négatif Pas de prophylaxie
    Inconnu Pas de prophylaxie (a) Citation a. La balance bénéfice/risque n’est pas en faveur de la mise en route d’un traitement prophylactique, sauf situations particulières à évaluer après consultation spécialisée.
    Hépatite B

    Statut de la personne
    exposée

    Vaccination complète < 5 ans Pas de dose de rappel

    Vaccination incomplète
    ou > 5 ans

    Une dose de rappel
    Pas de vaccination

    Schéma de vaccination rapide contre l’hépatite B

    Le traitement prophylactique par les antirétroviraux doit commencer dans les 4 premières heures suivant l'AES et au plus tard dans les 72 heures. La durée totale du traitement est de 4 semaines.

    46.4 Notification de l’accident et suivi de la personne exposée

    La confidentialité doit être respectée même en cas d'urgence ou de situation difficile.

     

    Après les premiers soins locaux, qu’une prophylaxie post-AES soit prescrite ou non, l’accident est déclaré au responsable médical.
    Un formulaire nominatif de déclaration d’AES est utilisé pour décrire l'AES et sa prise en charge. Ce formulaire confidentiel doit être complété par le médecin.
    Qu’une prophylaxie post-AES ait été prescrite ou non, un suivi médical est obligatoire.

     

    Suivi clinique
    – Détection d’éventuels signes de séroconversion ;
    – Suivi la tolérance du traitement prophylactique s’il a été prescrit, détection et prise en charge des effets indésirables ;
    – Accompagnement de la personne exposée : rassurer (l’exposition peut être une source d’inquiétude), favoriser l’observance.

     

    Suivi biologique
    – Réaliser les tests sérologiques VIH, VHB, VHC dans les 8 jours qui suivent l’AES. Leur positivité indique que l’accident n’est pas la cause d’une séroconversion ; si l’un au moins des tests est positif, référer pour un suivi spécialisé.
    – Si VIH négatif, VHB négatif et VHC négatif, suivre ce calendrier :

     

     

    Personnes suivant une
    prophylaxie AES

    Personnes ne suivant
    pas de
    prophylaxie AES

    Entre J0 et J8

    VIH, VHB (b) Citation b. Virus de l’hépatite B , VHC (c) Citation c. Virus de l’hépatite C
    Clairance de la créatinine si ténofovir

    VIH, VHB, VHC

    J15
    (ou avant si indication
    clinique)

    Hb (d) Citation d. Hémoglobine
    ALAT (e) Citation e. Alanine amino transférase
    Clairance de la créatinine si ténofovir

     

    Mois 1
    (ou avant si indication
    clinique)

    VIH
    Hb
    ALAT
    Clairance de la créatinine si ténofovir

    VIH
    Mois 3

    VIH, VHB, VHC
    ALAT

    VIH, VHB, VHC
    ALAT

    Mois 6

    VIH, VHB, VHC
    ALAT

    VIH, VHB, VHC
    ALAT

    46.5 Kit AES

    Un kit AES contient un traitement antirétroviral complet (28 jours) pour une personne.
    Le kit ci-dessous contient une trithérapie (zidovudine/lamivudine + lopinavir/ritonavir) mais le contenu du kit peut varier en fonction du protocole national.

     

    Liste des articles KMEDMPEP01- Code Qté
    LPV 200 mg/r 50 mg, comprimé DORALPRF2T5 120
    AZT 300 mg/3TC 150 mg, comprimé DORAYILA3T1 60
    Conduite à tenir après un accident d’exposition au sang L028AIDG02EF 1

     

    • (a)La balance bénéfice/risque n’est pas en faveur de la mise en route d’un traitement prophylactique, sauf situations particulières à évaluer après consultation spécialisée.
    • (b)Virus de l’hépatite B
    • (c)Virus de l’hépatite C
    • (d)Hémoglobine
    • (e)Alanine amino transférase