Annexe 15. Désobstruction du rhinopharynx


La désobstruction du rhinopharynx (DRP) est indiquée lorsqu’un enfant est gêné pour respirer du fait d’un encombrement des voies respiratoires supérieures par des sécrétions.
Elle est effectuée si possible à distance d’une tétée ou d’un repas (p.ex. une heure avant ou après). Il existe 2 méthodes : par instillation ou volumétrique.

15.1 DRP par instillation (par les parents, à domicile)

– Se laver les mains.
– Positionner l’enfant sur le dos.
– Instiller entre 2 et 4 gouttes de sérum physiologique dans chaque narine à l’inspiration.
– Redresser l’enfant (position demi-assise) et récupérer les sécrétions remontées au niveau du nez et dans la bouche avec un mouchoir.
– Se laver les mains.

15.2 DRP volumétrique (par un soignant, lors de la consultation ou de l’hospitalisation)

– Se laver les mains.
– Positionner l’enfant sur le dos, la tête légèrement surélevée.
– Placer une main sous la nuque et maintenir la tête sur le côté droit pour traiter la narine gauche.
– Introduire la dosette de sérum physiologique à l’entrée de la narine gauche.
– Presser la dosette à l’inspiration.
– Si l’enfant tousse, arrêter l’instillation, laisser l’enfant au calme pendant quelques minutes.
– Vérifier que le sérum et les sécrétions sont évacués par la narine droite.
– Redresser légèrement la tête de l’enfant pour que le liquide s’évacue plus facilement.
– Récupérer les sécrétions.
– Effectuer la même manœuvre de l’autre côté.
– Surveiller l’enfant quelques minutes après le soin.
– Se laver les mains.